Oedo Onsen Monogatari, le Disneyland des bains

dimanche 1 mai 2011 / Vincent Ricci

Le printemps est désormais bien installé à Tōkyō. Les journées sont agréables et le plus souvent ensoleillées mais les soirées restent fraîches. Et que fait-on au Japon pour se réchauffer ? On va au onsen. Les onsen sont l'équivalent de nos bains thermaux. Extrêmement populaires ici, on y va en famille, entre amis ou collègues de bureau. Il faut pour certains d'entre eux, réserver à l'avance, leur activité étant très importante notamment le weekend. A Tōkyō, il en existe beaucoup, de différentes tailles ou styles, et pour toutes les bourses. J'ai choisi de vous faire découvrir l'un des plus célèbres. Situé à Odaiba, en pleine baie de Tōkyō, l'Oedo Onsen Monogatari a la particularité d'offrir à ses visiteurs une expérience unique, celle de se promener dans un village traditionnel reconstitué.

Oedo Onsen Monogatari

Oedo Onsen Monogatari

Première étape indispensable en entrant, enlever ses chaussures. Tout le temps où vous resterez dans l'établissement, vous serez pieds nus. Des consignes gratuites sont évidemment prévues pour ranger vos effets personnels. Etre pieds nus peut paraitre étrange et sale, mais les sols sont en parquet et vous l'imaginez bien, d'une propreté impeccable.

Oedo Onsen MonogatariOedo Onsen MonogatariOedo Onsen Monogatari

Après être passé à la caisse pour récupérer votre bracelet sur lequel est attaché la clé de votre futur casier, il vous faudra choisir votre yukata. Les hommes ne sont pas gâtés avec seulement trois modèles alors que les femmes peuvent choisir leur tenue parmi sept styles différents.

Oedo Onsen MonogatariOedo Onsen MonogatariOedo Onsen Monogatari

N'oubliez pas de choisir une ceinture assortie à votre yukata.

Oedo Onsen Monogatari

C'est ici que nos chemins se séparents, mesdames et messieurs...

Oedo Onsen Monogatari

Oedo Onsen Monogatari Oedo Onsen Monogatari

Vous êtes à présent dans les premiers vestiaires, ceux où vous quittez votre tenue de ville. Une fois changé, mettez bien votre bracelet. Il vous sera utile pour payer tout ce que vous souhaiterez acheter une fois à l'intérieur. Ce n'est que quand vous quitterez les lieux que vous paierez.

Oedo Onsen Monogatari

Oedo Onsen Monogatari Oedo Onsen Monogatari

Nous voici enfin entrés dans l'enceinte même du centre. On se croirait presque dans le Voyage de Chihiro...

Oedo Onsen MonogatariOedo Onsen Monogatari

La particularité des onsen par rapport à nos bains occidentaux, est que l'on se baigne entièrement nus. Pour autant, il existe ici un espace où l'on peut venir se baigner les pieds et se les torturer en marchant sur des pierres aiguisées tout habillés. Les photos ci-dessous vous montrent les bains "nus" durant les deux heures de fermeture quotidienne entre 9h et 11h du matin. Car oui, l'établissement est ouvert 22h sur 24 !

Oedo Onsen Monogatari

De l'eau "blanche" massante...

Oedo Onsen Monogatari

La partie hommes comprend une dizaine de bains ainsi qu'un sauna

Oedo Onsen Monogatari

Ce bain peut accueillir 100 femmes !

Oedo Onsen Monogatari

Ce bain réservé aux femmes est situé à l'air libre

Vous rêvez surement de savoir quelle ambiance règne à l'intérieur de ces endroits où la notion de pudeur est totalement absente ? Voici mon récit.

Première chose, les vestiaires. A peine arrivé, un homme à un comptoir me tend deux serviettes, une grande et une petite. Ensuite, je choisis mon casier. La salle est remplie d'une quinzaine de personnes. Ni une ni deux, je me déshabille et me retrouve donc nu comme un ver au milieu d'enfants et de vieillards. A peine le temps de regarder les autres que je me dirige vers les bains. Passage obligé à la douche pour me décrasser et montrer au Japonais que tous les occidentaux ne sont pas sales et savent respecter les normes d'hygiène propres à ce genre d'établissement. Alors oui, je ne vous le cache pas, les gens regardent. Ils regardent quoi ? Mes beaux yeux bleus ? Non un peu plus bas... Il semblerait néanmoins que les hommes soient moins voyeurs que les femmes, du moins entre eux. A vrai dire, passées les premières minutes de curiosité, les regards de chacun restent bien hauts et à aucun moment je ne me suis senti épié comme une bête de foire. Pour preuve, j'y suis retourné plusieurs fois et tout cela me semble bien naturel à présent. Une fois dans les bains chauds, parfois très chauds, des Japonais s'approchent de moi et commencent à discuter, c'est là tout l'esprit des onsen. La barrière vestimentaire étant brisée, les contacts en deviennent plus naturels et sincères. Une heure après, le bout de mes doigts s'est considérablement plissé, c'est le signal pour sortir de l'eau et retourner dans le monde des habillés.

Oedo Onsen Monogatari

Oedo Onsen Monogatari

Un jacuzzi. Classique.

Oedo Onsen Monogatari

A la nuit tombée, la fraîcheur se fait ressentir et une veste n'est pas superflue.

Oedo Onsen Monogatari

Un bain de sable...

Oedo Onsen Monogatari

Oedo Onsen Monogatari

Une grande salle de repos est à la disposition des visiteurs. On peut également s'y restaurer et profiter d'un spectacle.

Oedo Onsen Monogatari Oedo Onsen Monogatari

Oedo Onsen Monogatari

Nous sommes au Japon alors il ne faut pas oublier de jouer...

Oedo Onsen Monogatari

Oedo Onsen Monogatari Oedo Onsen Monogatari

Oedo Onsen MonogatariOedo Onsen Monogatari

Oedo Onsen Monogatari Oedo Onsen Monogatari

Oedo Onsen Monogatari

Oedo Onsen Monogatari

Oedo Onsen Monogatari Oedo Onsen Monogatari

Oedo Onsen Monogatari

Oedo Onsen Monogatari Oedo Onsen Monogatari

Taiko no tatsujin ("le maitre du taiko") est décidément un jeu très populaire ici.

Oedo Onsen MonogatariOedo Onsen MonogatariOedo Onsen MonogatariOedo Onsen Monogatari

Pour environ 20 euros, on peut rester autant de temps que l'on veut dans le centre. On peut s'y baigner, dîner, se rebaigner, s'amuser et se reposer. On peut meme y acheter des caleçons et des chaussettes neuves dans des distributeurs d'un nouveau genre.

Oedo Onsen Monogatari Oedo Onsen Monogatari

Oedo Onsen Monogatari

A l'intérieur des bains, comme dans les vestiaires, un grand nombre de crèmes et autre soins de beauté sont à la disposition des visiteurs. Je peux vous dire que les Japonais hommes sont au moins aussi coquets que leurs homologues féminines.

Oedo Onsen Monogatari

Oedo Onsen Monogatari

Malheureusement, on ne peut pas garder son yukata...

 

Que vous soyez pudiques ou non, le onsen doit être un incontournable de votre séjour au Japon. Je ne peux que vivement vous le recommander, pour tout ce que ça comporte de symboles. Celui d'Odaiba n'est pas forcement représentatif de cette culture, il doit être, il est vrai, plus agréable de se baigner au milieu de montagnes enneigées en plein hiver mais pour qui réside un temps à Tokyo, il me semble être un lieu idéal pour s'adonner aux charmes de cette tradition ancestrale.

Site officiel du Oedo Onsen Monogatari