Oedo Onsen Monogatari, le Disneyland des bains

dimanche 1 mai 2011 / Vincent Ricci

Le printemps est désormais bien installé à Tōkyō. Les journées sont agréables et le plus souvent ensoleillées mais les soirées restent fraîches. Et que fait-on au Japon pour se réchauffer ? On va au onsen. Les onsen sont l'équivalent de nos bains thermaux. Extrêmement populaires ici, on y va en famille, entre amis ou collègues de bureau. Il faut pour certains d'entre eux, réserver à l'avance, leur activité étant très importante notamment le weekend. A Tōkyō, il en existe beaucoup, de différentes tailles ou styles, et pour toutes les bourses. J'ai choisi de vous faire découvrir l'un des plus célèbres. Situé à Odaiba, en pleine baie de Tōkyō, l'Oedo Onsen Monogatari a la particularité d'offrir à ses visiteurs une expérience unique, celle de se promener dans un village traditionnel reconstitué.

Oedo Onsen Monogatari

Oedo Onsen Monogatari

Première étape indispensable en entrant, enlever ses chaussures. Tout le temps où vous resterez dans l'établissement, vous serez pieds nus. Des consignes gratuites sont évidemment prévues pour ranger vos effets personnels. Etre pieds nus peut paraitre étrange et sale, mais les sols sont en parquet et vous l'imaginez bien, d'une propreté impeccable.

Oedo Onsen MonogatariOedo Onsen MonogatariOedo Onsen Monogatari

Après être passé à la caisse pour récupérer votre bracelet sur lequel est attaché la clé de votre futur casier, il vous faudra choisir votre yukata. Les hommes ne sont pas gâtés avec seulement trois modèles alors que les femmes peuvent choisir leur tenue parmi sept styles différents.

Oedo Onsen MonogatariOedo Onsen MonogatariOedo Onsen Monogatari

N'oubliez pas de choisir une ceinture assortie à votre yukata.

Oedo Onsen Monogatari

C'est ici que nos chemins se séparents, mesdames et messieurs...

Oedo Onsen Monogatari

Oedo Onsen Monogatari Oedo Onsen Monogatari

Vous êtes à présent dans les premiers vestiaires, ceux où vous quittez votre tenue de ville. Une fois changé, mettez bien votre bracelet. Il vous sera utile pour payer tout ce que vous souhaiterez acheter une fois à l'intérieur. Ce n'est que quand vous quitterez les lieux que vous paierez.

Oedo Onsen Monogatari

Oedo Onsen Monogatari Oedo Onsen Monogatari

Nous voici enfin entrés dans l'enceinte même du centre. On se croirait presque dans le Voyage de Chihiro...

Oedo Onsen MonogatariOedo Onsen Monogatari

La particularité des onsen par rapport à nos bains occidentaux, est que l'on se baigne entièrement nus. Pour autant, il existe ici un espace où l'on peut venir se baigner les pieds et se les torturer en marchant sur des pierres aiguisées tout habillés. Les photos ci-dessous vous montrent les bains "nus" durant les deux heures de fermeture quotidienne entre 9h et 11h du matin. Car oui, l'établissement est ouvert 22h sur 24 !

Oedo Onsen Monogatari

De l'eau "blanche" massante...

Oedo Onsen Monogatari

La partie hommes comprend une dizaine de bains ainsi qu'un sauna

Oedo Onsen Monogatari

Ce bain peut accueillir 100 femmes !

Oedo Onsen Monogatari

Ce bain réservé aux femmes est situé à l'air libre

Vous rêvez surement de savoir quelle ambiance règne à l'intérieur de ces endroits où la notion de pudeur est totalement absente ? Voici mon récit.

Première chose, les vestiaires. A peine arrivé, un homme à un comptoir me tend deux serviettes, une grande et une petite. Ensuite, je choisis mon casier. La salle est remplie d'une quinzaine de personnes. Ni une ni deux, je me déshabille et me retrouve donc nu comme un ver au milieu d'enfants et de vieillards. A peine le temps de regarder les autres que je me dirige vers les bains. Passage obligé à la douche pour me décrasser et montrer au Japonais que tous les occidentaux ne sont pas sales et savent respecter les normes d'hygiène propres à ce genre d'établissement. Alors oui, je ne vous le cache pas, les gens regardent. Ils regardent quoi ? Mes beaux yeux bleus ? Non un peu plus bas... Il semblerait néanmoins que les hommes soient moins voyeurs que les femmes, du moins entre eux. A vrai dire, passées les premières minutes de curiosité, les regards de chacun restent bien hauts et à aucun moment je ne me suis senti épié comme une bête de foire. Pour preuve, j'y suis retourné plusieurs fois et tout cela me semble bien naturel à présent. Une fois dans les bains chauds, parfois très chauds, des Japonais s'approchent de moi et commencent à discuter, c'est là tout l'esprit des onsen. La barrière vestimentaire étant brisée, les contacts en deviennent plus naturels et sincères. Une heure après, le bout de mes doigts s'est considérablement plissé, c'est le signal pour sortir de l'eau et retourner dans le monde des habillés.

Oedo Onsen Monogatari

Oedo Onsen Monogatari

Un jacuzzi. Classique.

Oedo Onsen Monogatari

A la nuit tombée, la fraîcheur se fait ressentir et une veste n'est pas superflue.

Oedo Onsen Monogatari

Un bain de sable...

Oedo Onsen Monogatari

Oedo Onsen Monogatari

Une grande salle de repos est à la disposition des visiteurs. On peut également s'y restaurer et profiter d'un spectacle.

Oedo Onsen Monogatari Oedo Onsen Monogatari

Oedo Onsen Monogatari

Nous sommes au Japon alors il ne faut pas oublier de jouer...

Oedo Onsen Monogatari

Oedo Onsen Monogatari Oedo Onsen Monogatari

Oedo Onsen MonogatariOedo Onsen Monogatari

Oedo Onsen Monogatari Oedo Onsen Monogatari

Oedo Onsen Monogatari

Oedo Onsen Monogatari

Oedo Onsen Monogatari Oedo Onsen Monogatari

Oedo Onsen Monogatari

Oedo Onsen Monogatari Oedo Onsen Monogatari

Taiko no tatsujin ("le maitre du taiko") est décidément un jeu très populaire ici.

Oedo Onsen MonogatariOedo Onsen MonogatariOedo Onsen MonogatariOedo Onsen Monogatari

Pour environ 20 euros, on peut rester autant de temps que l'on veut dans le centre. On peut s'y baigner, dîner, se rebaigner, s'amuser et se reposer. On peut meme y acheter des caleçons et des chaussettes neuves dans des distributeurs d'un nouveau genre.

Oedo Onsen Monogatari Oedo Onsen Monogatari

Oedo Onsen Monogatari

A l'intérieur des bains, comme dans les vestiaires, un grand nombre de crèmes et autre soins de beauté sont à la disposition des visiteurs. Je peux vous dire que les Japonais hommes sont au moins aussi coquets que leurs homologues féminines.

Oedo Onsen Monogatari

Oedo Onsen Monogatari

Malheureusement, on ne peut pas garder son yukata...

 

Que vous soyez pudiques ou non, le onsen doit être un incontournable de votre séjour au Japon. Je ne peux que vivement vous le recommander, pour tout ce que ça comporte de symboles. Celui d'Odaiba n'est pas forcement représentatif de cette culture, il doit être, il est vrai, plus agréable de se baigner au milieu de montagnes enneigées en plein hiver mais pour qui réside un temps à Tokyo, il me semble être un lieu idéal pour s'adonner aux charmes de cette tradition ancestrale.

Site officiel du Oedo Onsen Monogatari

INFORMATIONS PRATIQUES

Localisez

Partagez

  1. Sympa ces bains où l'on va nu, mais je ne sais pas s si j'oserai.
    :conf

  2. @pouillard (!)
    Il parait que les femmes entre eux sont bien moins délicates que les hommes :009 . Du genre "t'as vu la cellulite qu'elle se tape celle-là" ou encore "qu'est-ce qu'elle est grosse" :033 . Chez les hommes, c'est beaucoup plus "sérieux"... :wink En tous cas, il faut oser, ça fait partie de l’expérience japonaise...

  3. C'est décidé, j'y vais, d'ailleurs la question de la pudeur se pose 30 secondes guère plus; :ah?: j'ai pris mes billets avion et résa hôtel en février pour le mois d'août (c'est ce qu'on appelle avoir du flair… :pir ) :0010 :boude :006
    PS je ne sais pas trop ce que veulent dire ces petites images mais je les trouve amusantes
    enfin la balade en monorail semble belle

  4. Merci pour la présentation, je compte y passer une soirée au mois d'Août.
    Le onsen fait vraiment parti des incontournables à faire à Japon. Une fois essayé, difficile de s'en passer!

  5. Superbe! Merci Vincent pour cette visite! Il y a excessivement peu de chances que je puisse entrer dans un tel établissement. Encore qu'un grand comme ça... à Odaiba... peut-être qu'ils sont moins regardants concernant les tatouages? M'enfin ça me fait un peu loin "juste" pour un bain... Et de toute façon, je ne suis pas sûr d'apprécier le Onsen à sa juste valeur. Il faut quand même que je vois ce qui existe à Ôsaka... En tout cas, merci pour la visite et le témoignage... j'espère que le bout de...tes doigts, n'est plus trop fripé depuis :021 :029

  6. De l'onsen à Tokyo je pensais qu'on trouvait pas ça dans la ville ^^
    Tiens une question, il y a des onsen mixtes ?

  7. @Zorro
    Espèce de pervers va ! :ask
    Il existe des onsen mixtes mais pas dénudés je le crains... :blas

  8. Niwatori,
    Malheureusement, tu ne pourras pas accéder à la partie nue de ce onsen. Les "dangereuses personnes" tatouées étant en effet interdites :ah: . En revanche, pour ce qui est du reste du centre, pas de problème ! :smi

  9. Ah tiens c'est marrant ça! J'aurais pas pensé qu'il y avait une distinction entre le centre et les bains! C'est bon à savoir! :bien:

  10. J'allais poser la question du tatouage, vu que j'ai un "Akiramenai" dans le dos, ça va pas être possible... RAH. Je rage. :018

    N'empêche, je suis très surprise : je ne m'attendais pas à ce que ce soir une ville dans la ville. Une ville détente... Ça fait rêver et je crois que la pudeur s'oublie vite.
    Et je confirme : les femmes sont abominables entre elles. :008

  11. On peut décidément vraiment trouver des choses incroyables dans Tokyo 😮

  12. Pour des non Japonais ce reportage est surprenant mais ces bains font partie de la traditon.A remarquer la propreté de ces lieux,inimaginable en France et que dire des regards égrillards de nos compatriotes.Encore bravo.

  13. Bah quoi 😀 Les premiers onsen étaient mixtes non ? :smi

  14. Ah les onsens, c'est vraiment l'une des choses que j'ai préféré au Japon, quel bonheur après une journée de marche en montagne ou même en ville d'aller se relaxer dans différents bains, les bains aux herbes, les bains électriques, bains au radium de Misasa Onsen, Yunotsu Onsen, Matsue en plein air à la vue des passants.

    Il y a un très beau Onsen dans Kyoto (à côté d'un vieux sento transformé en café), concert salon thé, avec la télé dans le sauna et vous pourrez croiser même quelques Yakuza le Funaoka Onsen.

    Sinon à vivre une expérience magnifique dans le petit village de Kurokawa Onsen, pas de voiture, vous vous promenez en Yukata avec votre pass pour 3 onsen, des onsen avec des grottes, des eaux différentes...et même des onsens mixtes.

    Enfin pour Niwatori je ne suis pas allé au Spaworld d'Osaka un énorme centre dans lequel vous trouverez tous les bains du monde et ceux du japon évidemment, ils sont vraiment forts les japonais tout de même, pour créer une attraction autour du bain, donc si quelqu'un test un jour : http://www.spaworld.co.jp/english/access.html :bad

  15. je n’ai pas bien compris pourquoi les tatouages ça ne permet pas de se baigner. mais c'est de même pour absolument tout les tatouages? même les tout petits? pour ce qui est des onsen mixtes il en existe encore plusieurs, mais il se compte sur les doigt d'une main et ils sont en général situé dans des zones plus traditionnel du japon. j'ai trouver sa par hasard sur internet suite a des recherche sur les onsen, je peut donner un lien ou il sont cités plus bas dans la page : http://www.americas-fr.com/tourisme/sejours/naturisme-au-japon-dans-un-onsen-5360.html

  16. pour faire court, au Japon le tatouage renvoie au monde des Yakuza donc faire rentrer dans un Onsen et/ou Sento une personne tatouée c'est comme faire rentrer la pègre dans ton établissement et tous les possibles désagréments qui vont avec.
    Après il y a des endroits où tu peux entrer si tu le caches avec un pansement ou un bandage, d'autres qui acceptent sans problème et d'autres où tu peux toujours rêver pour rentrer même si le tatouage est tout petit. J'imagine que ça doit être souvent le cas pour les établissements "grand public" comme celui présenté ici.
    Donc si on a un tatouage, toujours se renseigner avant de rentrer dans le bain parce que on peut se faire virer avant même de passer sous la douche!

  17. Oui Miora a bien expliqué! Pour faire très simple, interdire le tatouage est le seul moyen d'interdire les Yakuza sans avoir à le dire. Mais il n'y a pas que les onsen. Les salles de gym aussi, et le tatouage n'est pas mal vu seulement à cause des Yakuza, mais en grande partie. Bref, plus que jamais ici on porte son tatouage pour soi-même, certainement pas pour faire le beau en public :smi

  18. d'accord merci beaucoup pour cette réponse bien complete et clair 🙂

  19. Il y un onsen aussi pas trés loin du Tokyo dôme, enfin à remonter sur l'avenue, avec 2 accés tarif normal et VIP, avec juste une porte qui les sépare, mais évidemment plus de bains du côté VIP, d'ailleurs c'est la première fois que je voyais autant de japonais gruger, pour passer de l'autre côté :lovve

    Sinon on trouve une bonne liste classée etc sur http://www.secret-japan.com/onsen/

  20. Yes, j'étais passé à l'Odeo Onsen y a 2 ans et je me suis fait refoulé parceque j'étais tatoué (pas d'inquiétude j'ai demandé à la personne à la caisse avant de rentrer... Cf 1re photo)

  21. J'aime toujours autant ce reportage et je serai au onsen dans 55 jours !
    Au fait, comment as-tu fait pour prendre toutes ces photos? Appareil dans les lunettes? poche de slip invisible?
    :double bien:

  22. @Jacques Ponzio
    Les photos des bains sont celles du site officiel. Quant à celles à l'extérieur ou dans le "faux village", tout le monde a le droit d'en prendre. :wink

Les commentaires sont fermés.

Vous devez vous identifier ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.