Itinéraire

Une journée à Odawara

A une demi-heure de shinkansen de Tokyo, la ville d'Odawara est la porte d'entrée vers la célèbre Hakone, son lac, ses onsens et ses nombreux musées.
Peu de touristes s'y arrêtent et c'est bien dommage car Odawara abrite au minimum deux sites d'intérêt majeur, son château féodal et le temple Daiyuzan Saijoji situé plus haut dans la montagne.

Les deux se visitent facilement en une journée et c'est d'ailleurs l'expérience que nous avons tenté en ce dimanche estival.

  • 10h30

    Daiyuzan Saijo-ji

    En venant de Tokyo par la ligne JR Tokaido ou Shikansen, c'est par la gare d'Odawara que commence votre périple en direction du Saijo-ji. Première étape, sortir de la gare pour rejoindre la ligne Daiyuzan qui vous emmènera au pied de montagne éponyme. Du terminus, empruntez un bus qui fait la navette en une dizaine de minutes jusqu'au temple situé bien plus haut.

    daiyuzan-saijoji-18

    Le Saijo-ji est un complexe de temples tout à fait remarquable. Sa position relativement difficile d’accès le prive d’un grand nombre de touristes, mais quel bonheur pour ceux qui ont fait “l’effort” d’y venir. Rattaché à l’école bouddhiste zen Sōtō, vraisemblablement la plus célèbre du genre, le site a été construit au début du 15e siècle lorsque le Japon était contrôlé par le shogunat Ashikaga.

    Aussi agréable soit la visite, elle n’en est pour autant pas de tout repos. Les nombreuses marches permettant d’arriver à certains édifices ont font régulièrement reculer plus d’un. A cet égard, et bien d’autres, le Saijo-ji n’est pas sans rappeler l’atmosphère des sanctuaires de Nikko.

    Le Daiyuzan Saijo-ji est indiscutablement un joyau bien trop méconnu des circuits touristiques. Un véritable coup de coeur pour cet endroit que, avouons-le, nous n’avons découvert que très récemment.

    chateau-odawara-11
  • 14h

    Château d'Odawara

    Qu'est-ce qui ressemble à un château japonais ? Un autre château japonais.
    Si les châteaux japonais ne méritent pas tous d'être visités, c'est parce qu'ils se ressemblent tous. D'énormes coquilles vides, certes très élégantes et imposantes de l'extérieur, mais sans grand intérêt à l'intérieur. Des exceptions existent fort heureusement, Himeji-jo en étant l'exemple premier. Le château d'Odawara, bien que son donjon ait été reconstruit en 1960, est lui aussi intéressant.

    chateau-odawara-9


    Davantage que le donjon lui-même, le site du château dans son enseignant mérite une visite. Très populaire durant la saison des cerisiers, il l’est également au mois de juin durant la floraison des hortensias.

    Historiquement, le château était réputé difficile à envahir. Son siège en 1590 dura trois mois et c’est à l’issue de ce dernier que Tokugawa Ieyasu, le dernier unificateur du Japon le récupéra.

    Du sommet du donjon, le vue sur la baie de Sagami est sublime.

    chateau-odawara-12
  • 16h

    Hotoku Ninomiya-jinja

  • Odawara est une belle idée pour passer une journée hors de Tokyo. Avec le JR pass, cela ne vous coûtera quasiment rien et vous pourrez découvrir un Japon encore libre des affres du tourisme de masse. Située entre mer et montagne, la ville fleure bon la province japonaise avec ce charme désuet mais authentique qui vous accompagnera tout au long de votre voyage.

Partagez

Commentez

Vous devez vous identifier ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.