# Partenaire particulier
Livre

La Cité des brumes oubliées de Sachiko Kashiwaba, l’histoire qui a inspiré le chef-d’œuvre de Hayao Miyazaki, Le Voyage de Chihiro

Partagez

Sachiko Kashiwaba, autrice reconnue de littérature jeunesse, a écrit plus de 70 œuvres, toutes inédites en France. Deux de ses livres ont pourtant inspiré des films d'animation japonais. Wonderland : le Royaume sans pluie, sorti en 2019, est une adaptation cinématographique de Chikashitsu kara no fushigi na tabi (L'Étrange Voyage depuis la cave) paru au Japon en 1988. Le roman Kirino mukono fushigina machi (La Cité des Brumes oubliées) a, quant à lui, été une belle et importante source d’inspiration pour le chef-d’œuvre de Hayao Miyazaki, Le voyage de Chihiro.

Parue au Japon, en 1975, La Cité des Brumes oubliées est enfin traduite en français par Ynnis Edition. Après Kiki, la petite sorcière de Eiko Kadono ou Le château de Hurle de Diana Wynne Jones, la petite maison d’édition continue ainsi de gâter les plus fervents admirateurs des œuvres du Studio Ghibli avec les histoires originales et les « romans qui ont inspiré les films… ».

Une petite visite chez votre libraire préféré va s’imposer.

Du livre au film…

Lina Uesugi (Je regrette que la traductrice n’ait pas choisi de transcrire le prénom par Rina) est en sixième. Cette année, au lieu de l’envoyer, comme tous les étés, chez les grands-parents à Nagano, son père lui conseille d’aller visiter sans vraiment de précision un énigmatique endroit qu’il nomme « Vallée des Brumes ». Elle va découvrir un invraisemblable petit village caché où Elle devra travailler pour payer son séjour dans la pension de l’irascible Grand-mère Picotto.

Avant de lire le roman, j'ai revu le film d’animation oscarisé en 2003 (même si je connais le film par cœur) afin de me préparer à trouver les éléments retenus et digérés par le réalisateur japonais. Les similitudes entre les deux histoires sont évidemment nombreuses. Il n’y a aucun doute là-dessus. Certains lieux atypiques et personnages saugrenus, notamment. Mais l'intrigue et l’ambiance générale sont complètement distinctifs. Et c’est une excellente chose. Ne vous attendez surtout pas à lire "Le Voyage de Chihiro".

Cela dit, au fil des péripéties et des rencontres, on retrouve quelques marqueurs analogues sur l’évolution et le caractère des protagonistes que sont Lina et Chihiro. Ce ne sont là pas des contes initiatiques où les personnages deviennent adultes, avec de parfaites héroïnes dotées d’un cœur exceptionnel et capables d’affronter tous les dangers, mais des histoires où des petites filles ordinaires, abandonnant tous leurs repères, allant vers l'inconnu, découvrent ce qu’elles ont en elles et ce dont elles sont capables quand elles sont confrontées à des évènements singuliers.

Court, facile et agréable, La Cité des Brumes oubliées est un voyage onirique et plein d'émerveillement, aussi instructif que fantaisiste, adapté aux enfants et aux adultes à la recherche d'une lecture légère (mais plus profonde qu’il n’y parait) et optimiste.

  • Livre

    Partie seule dans un lieu reculé pour les vacances, Lina se perd dans un épais brouillard. Lorsque la brume se dissipe enfin, la jeune fille découvre au coeur de celle-ci un village incongru… peuplé de personnages mystérieux et hauts en couleur.

    Coincée dans la pension d’une vieille mégère à la tête bien trop grosse, Lina va alors devoir travailler dans des boutiques plus extravagantes les unes que les autres pour regagner sa liberté au cours d’un voyage d’apprentissage rythmé par des rencontres inoubliables.

Suggestion de la rédaction
# Partenaire particulier
Populaires

Suivez-nous