Actualité

A 118 ans, la doyenne de l’humanité va participer au relais de la flamme olympique pour les Jeux de Tokyo

Pourquoi le Japon est-il célèbre et célébré dans le monde ? Ses marques d’électronique, ses constructeurs automobiles, sa gastronomie, oui oui et oui. Il y a toutefois une autre spécialité pour laquelle les Japonais peuvent s’enorgueillir, leur longévité. Si jusqu’aujourd’hui, la personne ayant officiellement vécu le plus longtemps de l'histoire est une Française, le Japon est le pays comptant le plus de centenaires par habitant.

Actuellement, le doyen de l’humanité est une femme japonaise née le 2 janvier 1903. Elle s’apprête donc fêter ses 118 ans. Le bel âge. Madame Tanaka aurait pu battre un nouveau record en 2020 mais l’épidémie de COVID a remis ces plans à l’année prochaine. Ce record, c'est celui de la personne la plus âgée à participer au relais de la flamme olympique. La nouvelle date de sa participation à cet événement planétaire est fixée au 11 mai, date à laquelle elle aura 118 ans et 129 jours.

Madame Tanaka vêtue d'un kimono à l'occasion de l'un de ses nombreux anniversaires.

Kane Tanaka est née à Fukuoka le 2 janvier 1903, sept ans seulement après les premiers Jeux olympiques modernes d'Athènes. Aujourd'hui, plus d'un siècle plus tard, elle est prête à jouer un rôle aux Jeux olympiques de 2021. Dans sa maison de soins à Fukuoka, Mme Tanaka sera poussée en fauteuil roulant sur 200 m alors qu'elle portera la flamme olympique. Elle a été ajoutée à la liste des relais lorsque Nippon Life Insurance Co., une société japonaise qui a parrainé les Jeux olympiques et paralympiques de 2021, l'a suggérée aux organisateurs. L'assureur a déclaré qu'il «voulait qu'elle envoie un message positif sur cette période de longue vie». Le petit-fils de Tanaka, âgé de 61 ans, a accepté au nom de sa grand-mère, affirmant que sa famille voulait que «les gens voient Kane porter joyeusement la flamme olympique».

Le plus amusant dans cette histoire, c'est qu'il semblerait que la supercentenaire ne soit même pas au courant de ce qu'il attend. Le quotidien Mainichi Shimbun indique que Mme Tanaka est en bonne forme, mais note que les plans peuvent être annulés si elle ne se sent pas bien le jour du relais. Pour cette raison, le relais de la flamme va être un événement surprise pour Tanaka, qui n'a pas été informé des plans. «Lorsque nous avons été approchés pour la première fois à ce sujet, nous nous sommes inquiétés de ce qui pourrait arriver étant donné son âge, mais nous nous énervions pour rien», a déclaré son petit-fils. «Nous serons heureux si les gens qui la voient en forme tenir le flambeau puissent penser: « Il y a de l’espoir à continuer à vivre. »»

Sélection de la rédaction
Populaires