Insolite

Au Japon, des mamies flingueuses chassent les singes à coup de pistolet à air comprimé

@kenminfukui

Lorsque Mesdames Kinoshita, Ishimura et Ii travaillent dans leur champ, elles n'aiment pas être dérangées. Ni par le percepteur de la télévision publique venu récupérer la redevance, ni par un quelconque vendeur ambulant. Heureusement pour elles, ces derniers ne passent que très rarement dans leur région rurale de Fukui.

Ceux avec qui elles ont le plus de fil à retordre ont quatre pattes, sont très nombreux et ils adorent venir profiter de leur dur labeur.

Les singes qui ont élu domicile au bord de la rivière Asuwa viennent depuis des années endommager les cultures d'onion, aubergine, soja et pommes de terre de la communauté.

Tout a été tenté pour les chasser. Épouvantails, filets, rien n'y fait. De plus en plus de potagers sont saccagés.

C'en est trop. Les trois amies âgées de 67, 68 et 74 ans ont alors mis en place un plan pour passer au stade supérieur de la lutte contre l'envahisseur simiesque. Dorénavant, elles seraient connues sous le nom de Monkey Busters「モンキーバスターズ」, les chasseuses de singe. Contrairement aux chasseurs de fantômes, ce n'est pas d'un aspirateur qu'elle s'équipent mais de pistolets à air comprimé.

Rassurez-vous, ces armes ne sont faites que pour intimider les animaux et les faire fuir.

Les Monkey Busters sont devenues des servantes de la communauté toute entière, disponibles 24h/24.

C'est généralement pendant la journée lorsque les femmes sont en train de faire le ménage ou de travailler à la ferme qu'un membre de la communauté signale la présence de singes. Dès qu’une observation est signalée, les Monkey Busters sont immédiatement averties et déposent tout pour se précipiter sur les lieux avec leurs armes à air comprimé, arrivant souvent vêtues de leurs tabliers. Dans cette guerre, chaque minute compte.

Contacté par DozoDomo, César le chef des primates n'a pas souhaité réagir à cette nouvelle provocation humaine.

Insolite
Sélection de la rédaction