Chez nous

8 jardins japonais à visiter en France

Évasion garantie !
Le jardin du musée Albert Kahn

Le soleil et les vacances sont arrivés. Au bon moment. Mais les circonstances exceptionnelles de cette année 2020 bouleversent tous les plans envisagés et envisageables.

Inutile de vous dire que cette vidéo publiée par le JNTO (l'Office National du Tourisme Japonais), va en frustrer plus d'un.

En attendant de pouvoir partir au Japon et visiter le Kyu Shiba Rikyu à Tokyo ou le Ritsurin-koen à Takamatsu, pourquoi ne pas goûter à la beauté et la sérénité des jardins japonais tout en restant en France ? Il en existe de nombreux à découvrir, ou à redécouvrir. Faites un court déplacement pour aller voir à côté de chez vous ce qui pourrait constituer la première étape d’un futur voyage.

Ce n'est là qu'une petite sélection de jardins japonais parmi les plus connus. De nombreuses autres adresses sont disponibles sur le site de l'Ambassade du Japon en France.

En raison des mesures sanitaires, renseignez-vous avant tout déplacement et emportez masque et gel hydroalcoolique avec vous.


Le jardin du musée Albert Kahn (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine)

Le musée départemental Albert-Kahn (voir notre article) est situé à Boulogne-Billancourt, à deux pas du bois de Boulogne et de Roland Garros.

Visant à faire connaître et valoriser l'œuvre d'Albert Kahn, il se compose d'une galerie présentant, sous forme d'expositions temporaires, une partie des collections des « Archives de la Planète » constituées par Albert Kahn entre 1909 et 1931 et de jardins étendus sur près de quatre hectares qui font partie intégrante des collections du musée. Depuis 2015, les 9 jardins, la maison d'Albert Kahn sur le quai du 4 septembre, les pavillons japonais et le palmarium sont inscrits à l'inventaire des monuments historiques.

Conçu au XIXème siècle à l'aide d'artistes japonais, puis rénové dans les années 1980, le jardin japonais comprend deux magnifiques maisons japonaises, un pavillon de thé et des bonsaïs.

À ne pas manquer : les deux ponts japonais panoramiques et le gingko biloba. Notez qu’il est possible à quelques moments de l’année, de participer à une cérémonie du thé.

Entrée sur réservation uniquement. L’entrée est gratuite jusqu’au 14 juillet.

Informations, horaires et calendrier d'ouverture : Le jardin du musée Albert Kahn

Le jardin japonais du Château de Courances (Courances, Essonne)

Le château de Courances, situé à 47 kilomètres au sud-est de Paris dans le Gâtinais français et le département de l'Essonne en Île-de-France, est classé monument historique depuis le 27 juin 1983.

Crée par Berthe de Ganay et Kitty Lloyd-Jones dans les années folles, d'inspiration anglo-japonaise, les tailles en nuage, les hêtres et les érables vous rappelleront le Japon. Formes et couleurs contrastent avec la sobriété du parc. Narcisses, tulipes, jacinthes y font le printemps, tandis que l’automne s’y habille des couleurs flamboyantes que lui prêtent les érables du Japon, les hêtres pourpres et les liquidambars.

À ne pas manquer : la vue sur le jardin japonais depuis la terrasse du salon de thé de la Foulerie.

Le parc n'est ouvert que les week-ends, sur réservation uniquement.

Informations, horaires et calendrier d'ouverture : Le jardin japonais du Château de Courances

Le jardin japonais du Potager des Princes (Chantilly, Oise)

Inscrit monument historique depuis 1975, le Parc historique de Chantilly, le Potager des Princes est composé de plusieurs jardins, dont un japonais à découvrir en famille. Les légers vallons et pentes douces offrent une perspective sur les différents styles de jardins qui composent le parc.

À ne pas manquer : le labyrinthe de bambou.

Informations, horaires et calendrier d'ouverture : Le jardin japonais du Potager des Princes

Le jardin japonais du Parc botanique de Haute-Bretagne (Le Châtelier, Ille-et-Vilaine)

Le parc botanique de Haute-Bretagne ou anciennement parc floral de Haute-Bretagne, est un parc privé ouvert au public, situé à dix kilomètres au nord de la cité médiévale de Fougères.

Le parc botanique de 25 hectares se divise en 24 espaces thématiques dont un jardin japonais qui se compose d'un jardin de promenade, d’un jardin de thé et d’un jardin zen. Cérémonie du thé et atelier d'art floral sont aussi au programme.

A ne pas manquer : la petite allée qui mène à la lanterne en pierre.

Informations, horaires et calendrier d'ouverture : Le jardin japonais du Parc botanique de Haute-Bretagne

Le jardin japonais du Parc Compans-Cafarelli (Toulouse, Haute-Garonne)

Labellisé jardin remarquable, le jardin japonais de Pierre Baudis est inspiré des jardins de Kyoto du XIVe au XVIe siècle.

Il s'articule autour d'un étang et est composé de tous les éléments caractéristiques : une mise en scène du monde minéral, du monde végétal et du monde aquatique parée d'éléments décoratifs typiques. On y découvre un jardin sec avec une île Grue, une île Tortue et neuf rochers, un lac, un pavillon de thé et un jardin planté composé d'une cascade sèche, des pas japonais, une lanterne, un pont rouge, une île du Paradis, un mont Fuji et les pierres des trois saints.

Petit plus : Afin de mettre en scène une certaine intimité et sérénité, ce dernier est isolé du reste du parc grâce à des rideaux de verdure et une petite colline.

À ne pas manquer : les carpes de l'étang.

Entrée gratuite.

Informations, horaires et calendrier d'ouverture : Le jardin japonais du Parc Compans-Cafarelli

Le jardin zen d'Erik Borja (Beaumont-Monteux, Drôme)

Le jardin de 3 hectares se trouve à Beaumont-Monteux dans la Drôme.

Spécialiste des jardins zen, Erik Borja a réalisé cet espace sur le modèle du jardin sec du temple Ryoanji de Kyoto (jardin composé de sable, de gravier et de pierres). Ce dernier est ratissé chaque matin pour maintenir l'harmonie et le bien-être du lieu.

À ne pas manquer : le jardin de thé.

Les visites sont exclusivement sur rendez-vous avec une date et un créneau horaire.

Informations, horaires et calendrier d'ouverture : Le jardin zen d'Erik Borja

La bambouseraie en Cévennes (Générargues, Gard)

Classée parmi les plus beaux jardins de France, ce lieu absolument unique en Europe vous emmènera dans un voyage exotique riche en découvertes. Vous y retrouverez une forêt de bambous géants, camélias, ginkgos biloba, érables du Japon, bonsaïs, jardins d’inspiration japonaise… 15 hectares exceptionnels ouverts au public.

En 2019, la Bambouseraie en Cévennes a eu le plaisir d’obtenir la marque “Esprit parc national”, une marque inspirée par la nature. Le parc national est reconnu à l’international : il a été désigné Réserve de biosphère par l’Unesco.

À ne pas manquer : le torii rouge et la forêt de bambou.

Informations, horaires et calendrier d'ouverture : La bambouseraie en Cévennes

Le parc Oriental de Maulévrier (Maulévrier, Maine-et-Loire)

Le dernier de la liste et pas des moindre, le parc oriental de Maulévrier est le jardin d'inspiration japonaise le plus impressionnant d'Europe. Le parc, s'étend sur près de 29 hectares. Traversé par la Moine, il se situe au sud du bourg et du château de Maulévrier.

Reconnu comme un des projets pilote en Europe pour la qualité de sa restauration et de sa valorisation, il est agrémenté de nombreuses constructions japonaises et orientales. Vous pourrez y trouver un temple, une pagode, des lanternes de pierres, des passerelles de bois, des ponts japonais mais aussi des étendues d'eau.

En visite libre ou en visite guidée, de jour comme de nuit, profitez de ce lieu unique et passionnant durant vos vacances. Vous ne serez pas déçus.

À ne pas manquer : la serre et son espace consacré à l'art et à la culture du bonsaï.

Informations, horaires et calendrier d'ouverture : Le parc Oriental de Maulévrier
Chez nous
Sélection de la rédaction