Actualité

Yuriko Koike remporte une victoire écrasante et reste gouverneure de Tokyo

Favorite à sa propre succession, Yuriko Koike a été réélue gouverneure de Tokyo ce dimanche 5 juillet.

Premiere femme élue à ce poste en 2016, Mme Koike est à 67 ans une figure majeure de la politique japonaise après avoir servi comme ministre de l'environnement dans le gouvernement de Koizumi (2003-2006) puis de la défense dans celui de Shinzo Abe en 2007. Un poste qu'elle n'aura cependant occupe que 54 jours avant de démissionner.

L'élection de 2020 se sera déroulée dans un environnement très particulier compte tenu de la situation sanitaire actuelle et du report des Jeux Olympiques qui s'en est suivi. Les Tokyoites n'ont pas tergiversé qu moment de voter et ont tres majoritairement accorde de nouveau leur confiance à Mme Koike.

"Je ne peux pas me sentir complètement heureuse (de cette victoire) car Tokyo est au milieu d'une pandémie", a déclaré Mme Koike, lors d'une conférence de presse télévisée suivant l'annonce des résultats.

En regardant les résultats, outre la victoire écrasante de Mme Koike, on note également que certains candidats "atypiques" parviennent tout de même à recolter des dizaines de milliers de voix, notamment Super Crazy-kun ou Teruki Goto (voir notre article sur ces candidats un peu particuliers).

Avec la réélection d'Anne Hidalgo à Paris, pour la première fois, deux Jeux olympiques d'affilée se dérouleront dans des villes gouvernées par des femmes.

Une fois l'événement tokyoïte passé, à l'automne 2021, il n'est pas impossible que Mme Koike délaisse son poste local pour retourner à la politique nationale. D'aucuns pensent en effet qu'elle aura une carte à jouer pour le poste de Premier ministre face à un Shinzo Abe qui semble être en fin de cycle.

Actualité
Sélection de la rédaction