Insolite

Dans ce sanctuaire japonais, la prêtresse en chef se déguise en poireau pour attirer plus de visiteurs

@arukajinjanegi

Les temps sont durs pour tout le monde, et pour les propriétaires de sanctuaires shinto aussi.

Depuis quelques années, Miwako Kojima, prêtresse en chef du Aruka-jinja situé à l'ouest de Yokohama, cherche le moyen d'attirer davantage de visiteurs.

Dans un pays où le ridicule ne tue pas, elle s'est dit, pourquoi pas se déguiser en panda... ou en poireau.

Ne cherchez pas un lien entre le sanctuaire et d'éventuelles cultures de poireaux aux alentours. Au Japon, on appelle communément le prêtre en chef d'un sanctuaire negi. Le hasard a voulu que negi signifie aussi poireau.

La chaîne de télévision NHK a réalisé un petit reportage sur le sanctuaire que vous pouvez regarder en cliquant ici.

Insolite
Sélection de la rédaction