Architecture

Des pyramides de 2km de haut à Tokyo d'ici 2100 ?

Le groupe de BTP japonais Shimizu aime voir les choses en grand. Dans tous les sens du terme.

Dans le Tokyo du 22e siècle, la population pourrait bien connaitre une augmentation drastique. Pour faire face à ces défis, des nouveaux moyens d'imaginer les villes seront nécessaires.

Fini les tours de 200 mètres de haut qui poussent comme des champignons à Tokyo depuis une vingtaine d'années. Place au gigantisme. Shimizu Corp. invente la Mega-City Pyramid.

Cette structure pyramidale creuse se compose de 55 pyramides tubulaires ayant chacune la taille de celle de Kheops. Sa base repose sur 36 piliers solidement ancrés dans les fondations de la baie de Tokyo au Japon. La pyramide représente une superficie de 88 km2.
La pyramide de Shimizu est divisée en huit étages de 250 m de haut, atteignant un total de plus de 2000 mètres de haut, quatorze fois la hauteur de la pyramide de Gizeh au Caire. Le bâtiment pourrait accueillir 750 000 personnes voire un million réparties sur des dizaines de bâtiments de trente étages suspendus.
En phase d'étude depuis plus de dix ans, si elle devait être construite, la pyramide deviendrait la plus grande structure artificielle jamais construite.

On nous promettait des voitures volantes pour l'an 2000, peut-être que les générations futures auront la "chance" de vivre dans des cités dignes des plus grands films d'anticipation.

Architecture
Sélection de la rédaction