Le 7 novembre, c'est le jour du nabe, le pot-au-feu japonais

mercredi 7 novembre 2018 / Charlotte Meyer

L'hiver n'est pas encore pour demain au Japon mais en prévision, et comme le font les ours, on peut commencer à prendre du gras. Le 7 novembre, c'est le jour officiel du nabe (prononcé nabé) ! Il semblerait que l'on traduise nabe par fondue, chez DozoDomo on préfère le voir comme un pot-au-feu. Il existe une quantité infinie de recettes. La plus traditionnelle s'effectuant simplement avec de l'eau ou avec un bouillon de poisson. En l'occurrence, je vous présente une version à la soupe au curry préparée par notre amie Ryōko.

nabe

nabe

Posé sur la table comme un appareil à raclette, lorsqu'il se vide, on rajoute au nabe de la nourriture jusqu'à plus faim.


nabe
nabe
nabenabe

Parmi les autres variétés de nabe célébrées aujourd'hui se trouve le motsunabe. Les motsunabe sont composés de tripes de bœuf, de porc ou d'autres abats. Quand il est cuit, le nabe est rempli de soupe, d'abats de bœuf ou de porc préparés et bouilli pendant un moment; chou, ail et ciboulette sont ajoutés. La soupe de base est généralement de la sauce de soja à l'ail et au piment rouge ou du miso. Les nouilles Champon sont souvent mises dans la "casserole" et bouillies pour compléter le plat. Les abats utilisés dans le motsunabe sont principalement des intestins de bœuf, mais divers types d’abats peuvent être utilisés.


Les nabe ne font pas partie de la liste des recettes japonaises que l'on peut avoir en tête en tant qu'étranger. Pourtant, elles sont parmi les plus populaires et les plus préparées par les familles du pays entier, et ce toute l'année. Alors cet hiver, au lieu d'une (bonne) choucroute ou d'une raclette, tentez l'expérience !