A la rencontre de NHK World, la télévision japonaise internationale

vendredi 4 novembre 2016 / Chloé Chevrol

Le jeudi 13 octobre dernier, la chaîne de télévision internationale japonaise NHK World a présenté deux documentaires uniques à Paris, à la Maison de la Culture du Japon.

A cette occasion, Mme Miwako NISHIKAWA, senior manager de la division « global strategy » de NHK et la productrice Mme Tomoko MATSUDA étaient présentes afin d’introduire ces documentaires: "50 Years On: The Poison of Thalidomide" et "Inside the Tsunami".

Tomoko MATSUDA, productrice pour NHK à gauche et Miwako NISHIKAWA, senior manager de la division « global strategy » de NHK à droite lors de la projection des documentaires à la Maison de la Culture du Japon à Paris

Le premier, « 50 years on: the Poison of Thalidomide », traite de l’accident pharmaceutique lié à la Thalidomide dans les années 1960, et qui a touché des milliers de personnes de maladie congénitale à travers le monde.

Le second documentaire « Inside the Tsunami » apporte un regard unique sur le tsunami du 11 mars 2011 au Japon, grâce aux recherches scientifiques et images de synthèses qui nous transportent à l’intérieur même de cette catastrophe.

Les projections étaient suivies par des « Questions-réponses » qui ont permis aux spectateurs d’échanger directement avec Miwako NISHIKAWA et Tomoko MATSUDA, et de faire part de leur ressenti.

« Notre but est vraiment de faire partager des informations nouvelles à l’international sur l’ensemble du Japon, et pas uniquement sur Tokyo » souligne Miwako NISHIKAWA et Tomoko MATSUDA.

Pour Miwako NISHIKAWA « la première diffusion est un documentaire très surprenant. C’est un sujet international car ce médicament a touché de nombreuses personnes à travers le monde. Mon travail consiste à distribuer les programmes que réalise NHK TV. Je regarde plusieurs documentaires par mois et je choisis ceux qui vont être diffusés. Alors lorsque j’ai vu pour la première fois 50 years On : The Poison of Thalidomide, j’ai trouvé un point de vue vraiment nouveau et je voulais le partager et le faire découvrir à l’étranger »

Le documentaire Inside the Tsunami, nous fait faire un bond cinq ans en arrière pour mieux comprendre ce qu’il s’est passé ce jour-là, à travers le regard de quelques survivants. Tomoko MATSUDA souhaitait faire un point sur ces 5 dernières années à travers un documentaire unique : « Depuis le jour du tsunami, il y a eu des dizaines et des dizaines de programmes qui ont traité ce sujet. A travers ce documentaire, les Japonais eux-mêmes ont découvert des informations qu’ils ne connaissaient pas encore. Nous voulions avoir à faire à quelque chose de nouveau, et pour cela, les réalisateurs ont interrogé cinquante personnes qui ont vécu le tsunami à Kamaishi. Les cinq personnes présentées dans ce documentaire ont été choisies grâce à la précision et l’exactitude de leurs souvenirs, ce qui en fait un documentaire très immersif. »

50 years on: the Poison of Thalidomide (2016)

Ce documentaire poignant nous reflète le quotidien de Yukari MASUMAYA, Hisako NAKANO et Masaya ICHIKAWA, trois des nombreuses victimes de l’accident pharmaceutique lié à la thalidomide.

La thalidomide a été commercialisée dans de nombreux pays à travers le monde sous différent nom, comme l’Isomin au Japon. Celui-ci était prescrit aux femmes enceintes pour les aider à trouver le sommeil et à lutter contre les nausées.

« En réalité, le médicament n'a pas subi des tests rigoureux et ses effets dévastateurs sur le développement des enfants à naître seraient bientôt connus à travers le monde. Au Japon, le thalidomide a causé la naissance de 3000 bébés avec des malformations graves, y compris l'absence de membres, de mains, de doigts et d’orteils. Aujourd'hui, seulement 300 des personnes touchées sont encore en vie. »

A travers cette projection, on observe des personnes fortes, le regard portait sur l’avenir. « Ce documentaire n’avait pas de plans, les personnes ont été filmées en fonction de leurs émotions, de leurs sentiments, tout en suivant leur quotidien, cinquante ans après » d’après Miyako NISHIKAWA.

Ainsi, ce documentaire « combine images d'archives avec des interviews approfondies et raconte les histoires de gens au cœur de l'un des épisodes les plus sombres de l'histoire pharmaceutique. Le film examine aussi les effets à long terme de la drogue, y compris la découverte récente que la plupart des survivants, tous aujourd’hui dans la cinquantaine, font face à une deuxième vague de problèmes de santé causés par la fatigue physique liée aux déficiences primaires ».

Ces personnes partagent leur vie et essayent de se réconcilier avec leur passé, l’abandon, la vie et garde toujours de l’espoir pour le futur, cinquante ans plus tard.

Inside the Tsunami (2016) 

Le 11 Mars 2011, un séisme de magnitude de 8,9 a frappé le large de la côte nord du Japon, et de nombreuses villes et villages ont été complètement détruits dans ce qui a depuis été décrit comme « l'une des pires catastrophes naturelles de la planète ». Cinq ans plus tard, Inside the Tsunami retrace les témoignages de survivants d’une des villes touchées par le tsunami, Kamaishi.

Situé dans la préfecture d’Iwate, la ville de Kamaishi est à la base connue au Japon pour être souvent atteinte par des tsunamis. C’est par ailleurs pour cela que cette ville possède de nombreuses infrastructures conçues spécialement pour lutter contre ce type de catastrophe. Malgré cette préparation et cette connaissance, Kamaishi a été sévèrement touchée par le tsunami de mars 2011 et déplore plus de mille morts et des milliers de disparus.

Ce documentaire souligne le côté imprévisible de la force d’un tsunami, à travers les témoignages de cinq survivants ayant vécu la catastrophe de l’intérieur. La particularité de ce documentaire est la vision à la première personne et les explications scientifiques qui nous permettent de mieux ressentir et comprendre ce qu’ont vécu ces cinq personnes au moment des faits.

le côté imprévisible de la force d’un tsunami

En effet, il existe une multitude de vidéos amateurs disponibles sur Internet, mais ce documentaire a voulu montrer ce qu’on ne pouvait pas voir.

Parmi les survivants, on a pu observer les mouvements imprévisibles des vagues, la force des courants, l’impuissance de l’homme face à une mer déchaînée. C’est remplis d’émotion et de souvenirs ancrés que ces individus partagent leur expérience. Par ailleurs, ces personnes n’ont pas été choisies par hasard : l’exactitude du récit de leurs souvenirs corrélés aux recherches scientifiques ont permis de reconstituer de façon très précise les événements de chacun, grâce au Professeur Taro ARIKAWA, expert en ingénierie des tsunamis.

Pour les personnes intéressées par ce documentaire, il sera en rediffusion le 5 et 6 novembre sur le site NHK World (cliquez sur le lien pour plus d’informations sur les horaires de diffusion)

http://www3.nhk.or.jp/nhkworld/en/tv/documentary/201610280600/

A propos de NHK WORLD TV

NHK est la seule télévision publique japonaise et elle gère le plus grand réseau de télévision national et international du Japon.

NHK transmet également à l’international grâce à la chaîne de télévision NHK WORLD TV en anglais. Par ailleurs si vous souhaitez perfectionner votre apprentissage de la langue nippone, leur seconde chaîne de télévision «NHK WORLD PREMIUM » propose ses programmes intégralement en japonais.

http://www.nhk.or.jp/nhkworld/

Domo-kun, la mascotte de NHK World, lors d'un événement à Singapour le 29 octobre 2016.

Domo-kun, la mascotte de NHK World, lors d'un événement à Singapour le 29 octobre 2016.