Tourisme

Et huit nouvelles plaques d’égout du Pokémon Noadkoko dans la préfecture de Miyazaki

Mimata, Takanabe, Shintomi, Kijo, Kawaminami, Tsuno, Kadogawa, et Misato, Huit villes situee au sud de la préfecture de miyazaki, viennent de recevoir chacune Pokefuta à l’effigie de Noadkoko (ナッシー Nasshi en version originale), sous ses formes Kanto et Alola.

Ce ne sont pas les premières plaques aux couleurs de l’étrange bipède qui ressemble à un cocotier qui sont placées dans cette préfecture ensoleillée. Le Pokémon, est aussi coutumier des manifestations et campagnes publicitaires de cette région. La compagnie locale à bas cout Solaseed Air avait intégralement décoré l’un de ses avions avec ce Pokémon de première génération.

La première bouche d’égout aux couleurs des Pokémon a été installée en décembre 2018, a Ibusuki, dans la préfecture de Kagoshima. Et Évoli avait été choisi pour l’occasion.

Avec l’ajout de ces huit nouvelles, ce sont 167 plaques colorées qui sont disséminées dans près de 15 préfectures et que les fans de la franchise peuvent chasser. Tous les emplacements sont affichés sur le site officiel.

Comme d'habitude, les couvercles marqueront les emplacements des PokeStops compatibles avec le toujours très populaire Pokémon GO.

Chaque plaque de fonte est unique en son genre et arbore une illustration qui lui est propre afin d'encourager de nombreux fans à visiter les communautés locales pour collectionner les photos, et stimuler le tourisme et donc les affaires.

Évidemment la diffusion ne va pas s’arrêter en si bon chemin. Même si seuls les plus populaires et représentatifs d’une région sont sélectionnables, On a de la marge. Il existe, a ce jour, sauf erreur de ma part, 898 Pokémon et huit générations différentes, sans compter la Méga-Évolutions, la Primo-Résurgence et les autres mutations qui surgiront de l’esprit des créateurs de nos monstres de poche favoris.

Sélection de la rédaction
Populaires