# Solidaire
Tourisme

La préfecture japonaise de Miyazaki choisit son Pokémon pour orner ses plaques d’égouts

Partagez

Si le Japon devait se choisir un équivalent à la Côte d'Azur, nul doute qu'il choisirait la préfecture de Miyazaki. Un climat doux en hiver, un ensoleillement important et certaines des plus belles plages du pays.

Mais de nos jours pour attirer les touristes, il faut plus que du sable fin et des palmiers. Le truc du moment au Japon, ce sont les plaques d’égouts Pokémon, ou Pokefuta en japonais. DozoDomo vous en a déjà parlé à maintes reprises.

Aujourd’hui, c'est donc la jolie région de Miyazaki qui a eu le plaisir son Pokémon "totem" en la personne de Noadkoko (ナッシー Nasshi en version originale)

Le Pokémon de type plante et psy apparu dès la première génération il y a plus de 20 ans est connu de tous les fans de la série. Il est inspiré d’un cocotier et du Jinmenju, un monstre du folklore japonais souvent représenté comme un arbre dont les fruits sont des têtes humaines souriantes.

Le monstre de poche tricéphale sera visibles sur 9 plaques d’égouts disséminées dans autant de villes de la préfecture de Miyazaki. Connaissant les Japonais, il y a fort à parier que nombreux seront ceux qui feront le tour de la région pour toutes les admirer.

Suggestion de la rédaction
Populaires

Suivez-nous