Restez vigilant
Actualité

Sans surprise, le kanji de l’année au Japon est en lien avec la pandémie

Les prédictions avaient vu juste, c'est le caractère 密 (mitsu), utilisé à plusieurs reprises dans les appels pour contenir la propagation du nouveau coronavirus, qui a été choisi comme le kanji décrivant le mieux l’année très particulière qui touche à sa fin.

Lors de la 26e manifestation du genre organisée par la Japan Kanji Aptitude Testing Foundation, le prêtre bouddhiste principal du temple Kiyomizu à Kyoto, M. Seihan Mori, a calligraphié le kanji sur un morceau de papier de 1,5 mètre de long et 1,3 mètre de large avec un pinceau géant.

https://youtu.be/6-xo6c_iTnU

"Mitsu" a recueilli 28 401 voix, soit 13,65%, sur les 208 025 voix exprimées dans un sondage, a déclaré la fondation.

"Mitsu", à lui seul, signifie «proche» ou «dense». Ce mot était souvent utilisé pour sensibiliser le public à la distanciation sociale, les experts et les responsables gouvernementaux appelant le public à éviter les environnements surpeuplés.

L’expression "san mitsu" (三密) ou "3C" en anglais - espaces confinés, foules et contacts rapprochés (密閉, 密集, 密接) - a également été choisie comme la formule de l’année au Japon.

«Nous devons tous garder à l’esprit le "mitsu" dans notre vie de tous les jours», a déclaré la fondation en expliquant le résultat du sondage.

L'année dernière, «rei» avait été choisi pour commémorer le début de la nouvelle ère impériale Reiwa le 1er mai après l'ascension de l'empereur Naruhito au trône du chrysanthème.

Sélection de la rédaction
Affiliation
Populaires