Actualité

A Tokyo, le célèbre pont Nihonbashi va retrouver sa splendeur après d'importants travaux

Les travaux de construction ont commencé lundi à Tokyo pour déplacer une autoroute surélevée qui enjambe le pont historique de Nihombashi sous terre dans le cadre d'un projet de 320 milliards de yens (2,5 milliards d'euros) qui doit être achevé vers 2040.

Metropolitan Expressway Co. prévoit de construire un tunnel souterrain de 1,1 km dans la région d'ici 2035 tout en supprimant le viaduc, construit dans le cadre du réseau pour relier les sites des Jeux olympiques de Tokyo de 1964 à l'aéroport de Haneda, d'ici 2040.

Le projet Nihonbashi 2040

Dans la phase initiale des travaux de construction, une conduite d'eau souterraine sera déplacée avec d'autres infrastructures avant le creusement du tunnel, selon l'exploitant de la voie rapide.

Le projet couvre un tronçon de 1,8 km de l'autoroute entre la jonction Kandabashi près de la gare de Tokyo et la jonction Edobashi.

Le pont de pierre, construit en 1911, est désigné bien culturel national. Le pont Nihombashi original construit en 1603 était le terminus oriental du Tokaido, l'ancienne route que les gens avaient l'habitude de parcourir entre Tokyo, alors appelée Edo, et Kyoto.

Les résidents locaux protestaient depuis longtemps que la voie rapide gâchait la vue sur le pont de 49 mètres de long, et un ancien ministre s'était engagé en 2001 à déplacer le viaduc dans le quartier de Nihombashi, un quartier commerçant haut de gamme.

Le coût des travaux de remplacement sera supporté par l'exploitant de l'autoroute, les communes et les entreprises qui envisagent des projets de réaménagement à Nihombashi.

Une partie importante de l'autoroute dans le centre de Tokyo a été posée sur des rivières et des canaux pour minimiser le besoin de négociations d'achat de terres et achever sa construction à temps pour les Jeux olympiques.

Sélection de la rédaction