Cinéma

Lupin III: The First. A voir absolument au cinéma!

Action, aventure, humour et nazis... cocktail parfait.

Le truculent petit fils du gentleman cambrioleur est de retour en France… et en France, puisque l’histoire se déroule en France. Et c’est à Eurozoom, distributeur indépendant français, spécialisé dans la distribution de longs-métrages d'animation japonaise, que l’on doit ce passage dans nos salles obscures française. Vive la France. Mangez des pommes.

Né sous les coups de crayon du mangaka japonais Monkey Punch, décédé en 2017, Lupin troisième du nom (et sa veste rouge) s’associe à la jeune Laëtitia (et sa veste jaune) pour faire main basse sur le journal de Bresson, un trésor que même Arsène Lupin n'a jamais réussi à dérober. Alors que Lupin III et ses compagnons se démènent pour dénouer les secrets du fameux journal, ils doivent faire face à une sombre cabale poursuivant d'horribles desseins.

Lupin troisième du nom

Pour des questions de droits, le grand public français connaissait ce personnage pour ses passages à la télévision sous le nom d’Edgar de la Cambriole dans la série animée des futurs fondateurs du Studio Ghibli, Vidocq ou Wolf selon les doublages du Château de Cagliostro de Miyazaki.

Grande nouvelle, dans cette aventure, réalisé par Takashi Yamazaki, notre détective cambrioleur a gardé son humour mais surtout retrouvé son patronyme original afin de marquer son retour au pays de son illustre grand-père. L'œuvre mythique de Maurice Leblanc étant tombé dans le domaine public en 2012.

III comme trois dimensions

Au Japon, avec six séries, une dizaine de longs métrages et plus d’une trentaine de téléfilms, la saga Lupin III fait partie des plus célèbres licences d’animation, l’une des rares qui continue de traverser le temps depuis près de 50 ans. À l’international, le bilan est comme souvent bien plus contrasté, très peu d’œuvres japonaises arrivent à passer le cap des frontières de l’archipel. Le Château de Cagliostro n’est arrivé dans les cinéma français qu’en… 2019.

Lupin III: The First se veut porte d’entrée de cette immense saga pour une nouvelle génération de spectateur mais ne doit pas rebuter les fans de Lupin, Jigen, Goemon, Fujiko et Zenigata, habitués aux dessins animées. Trouver un tel équilibre n’est pas chose aisée.

Certains avaient exprimé leurs doutes sur le choix de la 3D. On préférera toujours l'animation des personnages et le travail sur l'architecture et les paysages du Château de Cagliostro mais force est de constater que le résultat n'est pas mauvais et est même souvent remarquable.

Entre pièges mortels, escapades aériennes et abracadabrantes évasions, Lupin et sa bande de casse-cou rivalisent d'esprit et d'audace dans ce long-métrage d'animation qui ravira autant les fans de 7 à 77 ans ! Vous ne regretterez pas le déplacement. la VF est excellente mais si vous pouvez voir le film en V.O c'est encore mieux.

Lupin III: The First est sorti dans les salles de cinéma français le 7 octobre 2020.

Sélection de la rédaction