Actualité

Candidat au patrimoine mondial de l'UNESCO, l'un des plus célèbres ponts en bois du Japon endommagé par un homme à moto

Pour une fois, les Japonais ne pourront pas mettre sur le dos des touristes l'endommagement d'un site touristique.

Dans la nuit du 21 au 22 juillet, un homme à moto a traversé l'un des plus célèbres ponts du Japon. Le hic, c'est qu'il s'agit d'un pont piétonnier en bois vieux de plus de 300 ans (détruit par une inondation en 1950, la réplique actuelle date en réalité de 1953). Un pont qui vise une inscription prochaine au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Résultat de cette chevauchée tout sauf fantastique, 322 planches en bois souillées et marquées par des traces de pneu.

Le pont Kintai (Kintai-kyō) est un pont constitué de cinq arches en bois, situé dans la ville d'Iwakuni, dans la préfecture de Yamaguchi, à l’extrémité ouest de l’île principale du Japon. Construit initialement en 1673, il enjambe la rivière Nishiki située au pied du mont Yokoyama, au sommet duquel se trouve le château d'Iwakuni.

L'homme à la moto n'avait pas d'aigle sur le dos mais une caméra de surveillance au-dessus de la tête. Voyez la vidéo ci-dessous.

Actualité
Sélection de la rédaction