Vie quotidienne

Le 22 juillet, c'est le jour des geta, les chaussures en bois traditionnelles du Japon

Pour une raison qui ne regarde que vous, vous adorez avoir le gros orteil séparé des autres ? Pour vous, l’été est avant tout synonyme de tongs ? Alors vous n'aurez aucun mal à endurer les geta, les traditionnelles chaussures en bois du Japon.

Les geta sont constituées d'une seule pièce de bois massif formant son corps (dai), de deux blocs de bois en dessous (dents) et d'une lanière en forme de V (hanao). Selon la superstition japonaise, casser la lanière de sa geta est considéré comme très malchanceux.

Habituellement portées avec un kimono ou un yukata, les geta restent très populaires notamment l’été durant les festivals. Le son caractéristique qu'elles produisent à chaque pas est apprécié de tous.

Récemment, des geta plus occidentales ont été développées. De forme plus ronde, elles peuvent avoir un dai de forme ergonomique, un talon épais comme dans les sabots occidentaux, au lieu de dents séparées, et la lanière sur le côté comme dans les tongs.

Geta modernes
Sélection de la rédaction