Cuisine

Au Japon, le jour du bœuf, on mange de l'anguille grillée

Il y a un vieux dicton au Japon qui dit que lorsque vous mangez de l'unagi le jour du "Doyo no Ushi" en été, vous ne souffrirez pas de la chaleur estivale car l'anguille est connue pour ses propriétés qui renforcent le corps.

Il existe en réalité plusieurs journées "Doyo no Ushi" au printemps, en été, en automne et en hiver. Mais généralement on associe le terme à la date estivale. "Doyo" fait référence ici à la période de transition vers la saison suivante, et "Doyo no Ushi no Hi" signifie littéralement "jour du bœuf de la période de changement saisonnier".

Si les Japonais mangent de l'anguille pour avoir de l'énergie pendant les chaleurs estivales, ça ne date pas d'hier. On dit que cette coutume a été lancée à l'époque Edo (vers 1770) par le célèbre savant Gennai Hiraga. Pendant l'été à cette époque au Japon, les restaurants d'anguilles connaissaient une baisse des ventes. Pour aider l'un de ces établissements, Gennai Hiraga a mis en place une papier indiquant 「土用丑の日、うなぎの日」(doyo no ushi no hi, unagi no hi), jour du bœuf, jour de l'anguille, devant le restaurant. Le dépliant a encouragé plus de gens à sortir manger de l'anguille. Ce fut le début de la coutume de manger de l'anguille le jour du Doyo no Ushi.

Le mot unagi inscrit de droite à gauche sur un noren bleu
Cuisine
Sélection de la rédaction