Actualité

Le plus célèbre maid cafe d'Akihabara frappé par le coronavirus

Déjà particulièrement touché par l'absence de touristes étrangers, le quartier d'Akihabra à Tokyo, célèbre pour ses boutiques de manga, jeux video et goodies en tout genre, vient d'être frappé par le coronavirus.

12 travailleurs du quartier viennent en effet d'être confirmés comme porteurs du COVID-19, a annoncé le 7 juillet le Chiyoda Health Center.

Les travailleurs infectés sont des employés du @home cafe, le maid cafe le plus célèbre du quartier. Selon le centre de santé et d'autres sources, trois employés qui ont développé de la fièvre entre le 19 et le 24 juin ont par la suite été testés positifs au nouveau coronavirus. 450 employés du cafe et des boutiques avoisinantes (Don Qijote notamment) ont passé des tests et neuf ont été confirmés positifs. Aucun des employés infectés ne présente apparemment de symptômes graves. Le propriétaire du café a tout de même ordonné que deux de ses succursales ferment pour le moment.

Les autorités soupçonnent que le virus se soit propagé dans les arrière-salles et les bureaux du café où les employés passent beaucoup de temps. Le centre de santé a déclaré qu'il avait décidé de ne pas effectuer de tests sur les clients après avoir estimé qu'ils n'avaient pas eu de contact étroit avec les personnes infectées, ces dernières portant des masques. Les mesures de distanciation sociale ainsi qu'une désinfection systématique des lieux allant également dans ce sens.

Cette information fait écho au grand nombre de nouvelles infections détectées chaque dans des lieux "nocturnes" comme les boites de nuit ou les host club.

Actualité
Sélection de la rédaction