Actualité

COVID-19 : Le Japon va désormais laisser quotidiennement entrer 250 étrangers en provenance de 4 pays

Partagez

Le Japon prévoit d'assouplir ses restrictions de voyage en autorisant jusqu'à 250 voyageurs étrangers par jour en provenance d'Australie, de Nouvelle-Zélande, de Thaïlande et du Vietnam, ont indiqué mercredi des sources gouvernementales.

Le quota, que le Japon vise à introduire cet été, s'appliquera initialement aux hommes d'affaires tels que les cadres et les ingénieurs, ont indiqué les sources, ajoutant que le groupe de travail du gouvernement sur la réponse virale devrait finaliser bientôt les détails du plan.

Le Japon a actuellement une interdiction d'entrée en vigueur pour 111 pays et régions, et plusieurs voyageurs étrangers s'étant rendus dans l'une de ces régions au cours des deux dernières semaines ont été refoulés.

Le gouvernement envisage également de mettre en place des stations pour effectuer des tests de dépistage sur les personnes quittant le Japon, car certains pays ont commencé à ouvrir leurs frontières à ceux qui peuvent fournir des résultats négatifs prouvant qu'ils ne sont pas infectés, ont déclaré les sources.

L'assouplissement des restrictions de voyage devrait être réciproque et des discussions sont en cours avec ces pays sur la manière de le faire sans risquer la propagation du COVID-19.

Des détails tels que le nombre de personnes de chaque pays qui seront admis et la liberté avec laquelle ils seront autorisés à se déplacer une fois à destination, sont toujours en cours d'élaboration.

Ces quatre pays (Australie, de Nouvelle-Zélande, de Thaïlande et du Vietnam) ont été sélectionnes pour cette première phase de désenclavement pour leur maîtrise de l'épidémie et en raison de leurs liens économiques étroits avec le Japon, ont indiqué les sources.

Selon la situation, le gouvernement étendra la liste ultérieurement à d'autres pays, dont la Chine, la Corée du Sud et les États-Unis.

Suggestion de la rédaction
Populaires

Suivez-nous