Actualité

Le Japon a perdu plus d'un demi-million d'habitants en 2019

Partagez

856 234. Le nombre de bébés nés en 2019 était le plus faible au Japon depuis le début des statistiques d'après un report du ministère de la Santé, du Travail et des Affaires sociales publié ce vendredi 5 juin.

856 234, c'est 53 166 de moins que l'année précédente, la première fois que ce nombre était inférieur à 900 000.

Le taux de fécondité a lui aussi diminué pour atteindre 1.36, soit une baisse de 0.06 point par rapport à l'année dernière. Le nombre de morts a lui atteint 1 381 098, le plus élevé depuis la fin de la guerre. Le Japon a par conséquent perdu (immigration non comprise) 515 864 habitants, là aussi un record.

En examinant le taux de fécondité dans chaque préfecture par ordre décroissant, celui d'Okinawa était de 1,82, suivi de Miyazaki 1,73 et Shimane 1,68. Le classement le plus bas concernait Tokyo avec 1,15, suivi de Miyagi avec 1,23 et Hokkaido avec 1,24.

Suggestion de la rédaction
Populaires

Suivez-nous