Tōkyō

La mythique station d'Harajuku rénovée pour les Jeux Olympiques a perdu tout son charme

Longtemps, la station de train de Harajuku semblait venir d'un autre monde. Avec un peu d'imagination on pouvait se croire à Deauville.

Bien loin du calme de la Normandie, le quartier de Harajuku est généralement considéré comme un point de ralliement de la jeunesse tokyoïte et depuis une dizaine d'années des touristes étrangers venu se balader dans le dédale de ruelles autour de Takeshita-dori.

Si ladite gare ne fait pas partie des plus fréquentées du réseau de la capitale, l'exiguïté de ses couloirs et quais en faisait l'une des plus dangereuses notamment en période de pointe.

La célèbre station à colombages avant sa démolition en 2019

La démolition du bâtiment iconique est intervenue alors que toute la capitale a dû se préparer pour les Jeux Olympiques et surtout Paralympiques. Des dizaines d'ascenseurs et rampes d'accès ont été installés un peu partout dans une ville qui était déjà fort bien équipée en la matière. Tout l'inverse de Paris qui aura beaucoup de travail d'ici 2024.

Sélection de la rédaction