Recette

Recette de karaage, bouchées de poulet frit à la japonaise

Partagez

Le karaage est l’un de ces nombreux incontournables de la cuisine de rue de l’archipel. mais karaage, c’est aussi le nom de la technique de cuisson qui permet de réaliser ces gourmands beignets frits dans un bain d’huile après avoir mariné dans de la sauce soja, de l’ail et du gingembre.

Vous pouvez déguster au comptoir d’un izakaya accompagnés d’une petite mousse. Leur format aussi les rendent parfaites pour la vente à emporter dans les yatai qui pullulent lors des festivals ou des matsuri.

Accompagnés d'une bonne bière japonaise, ils se dégustent sans fin. Si vous préférez le vin, débouchez un Prosecco ou un Chianti.

Karaage

Apéritif Plat
  • Niveau
    Facile

    _

  • Coût
    Bon marché

    _

  • Préparation
    30

    Min.

  • Cuisson
    7

    Min.

Ustensiles
  • Une grande casserole de cuisson, à hauts rebords.
  • 1 écumoire.
Ingrédients (2 Pers.)
  • 2 cuisses de poulet (désossé mais gardez la peau).
  • 12g (2 cuillères à soupe) de jus de gingembre ou de gingembre frais râpé.
  • 3g (1 cuillère à café) d’ail émincé.
  • 3cl (2 cuillères à soupe) de sauce de poisson ou sauce soja.
  • 3cl (2 cuillères à soupe) de Mirin ou de saké de cuisson.
  • 2g (1/4 cuillères à café) de sel en flocons ou sel de mer.
  • Huile végétale (pour la cuisson).
  • 150g de fécule de pomme de terre (katakuriko) ou fécule de tapioca.
  • 1 Citron (pour la garniture).
Préparation
  • 1. Coupez le poulet
    Coupez les cuisses de poulet petits morceaux (de tailles idéales pour créer des bouchées) et mettez dans un grand bol. Gardez la peau pour plus de croustillant. Préférez les cuisses. Elles sont souvent plus gouteuses et moins sèches.
  • 2. Mélangez
    Dans un saladier, ajoutez, mélangez, gingembre, ail, sauce de poisson, saké et sel. Frottez, enrobez le poulet et laissez mariner. Une petite demi-heure. Vous pouvez aussi utiliser une préparation de farine prête à l'emploi contenant tous les ingrédients de la marinade.
  • 3. Faites chauffer
    Dans une grande casserole de cuisson, à hauts rebords, versez l’huile. À la maison, pour deux ou quatre, inutile de baigner le poulet dans un bain d’huile trop conséquent, quelques centimètres suffisent. Faites chauffer à 170°C. Testez la température. Si vous n’avez pas de thermomètre de cuisson, jetez de la farine dans l'huile. Elle grésillera au contact.
  • 4. Preparez le poulet
    Égouttez le poulet et saupoudrez-le de la fécule de pomme de terre. Remuez pour bien mélanger et l’enrober complètement. Créez une enveloppe épaisse et croustillante.
  • 5. Un poulet bien frit
    Testez la température. Si vous n’avez pas de thermomètre de cuisson, jetez de la farine dans l'huile. Elle grésillera au contact. Faites frire le poulet dans l’huile, par lot, quelques morceaux à la fois, pendant 7 minutes environ. Le poulet est bien doré et croustillant. Selon la recette traditionnelle, ils ne doivent êtres frits qu’une seule fois. Comme certains le conseillent pour les frites, vous pouvez aussi le faire en deux ou trois fois. Dans ce cas, réduisez les temps de cuisson.
  • 6. Servez
    Retirez le poulet avec un écumoire. Égouttez sur une grille et placez sur un grand plat. Laissez reposer. Servez chaud ou froid, à votre guise. Présentez avec des quartiers de citron et un filet votre condiment préféré. Essayez la mayonnaise japonaise. Comme nombre de spécialité japonaise frite, elles peuvent traditionnellement être proposées avec une salade de chou blanc en lamelles ou du riz blanc.
L'astuce

Le secret, c’est souvent une synchronisation parfaite avec une huile de cuisson prête, et une température idéale lorsque le poulet doit être baigné. Si ce dernière patiente trop après avoir été saupoudré d’amidon (fécule de pomme de terre), il risque de se détremper.

Suggestion de la rédaction
Populaires

Suivez-nous