Mode

Les bottes de la dernière collection Louis Vuitton inspirées de Dragon Ball Z

La dernière collection imaginée par Nicolas Ghesquière pour Louis Vuitton, présentée sur l'Axe majeur à Cergy, multiplie les références futuristes.

« Faisant écho à l'atmosphère optimiste et aux formes graphiques du cadre paradisiaque du défilé, Nicolas Ghesquière réunit un ensemble coloré de silhouettes géométriques. Comme les uniformes d'une fanfare américaine, la collection défile en une procession à la fois affirmée et joyeuse, donnant une impression de marche le futur », décrit Louis Vuitton. 

Certes. Mais les fans du manga d’Akira Toriyama y ont vu des clins d’œils à leur série préférée.

Certaines paires de bottes du défilé croisière 2022 de la griffe au monogramme faisait référence à un élément de la tenue de Vegeta, prince des Saiyans de son état mais surtout grand fan de haute couture, comme tout le monde le sait.

Les bottines en question ont des nervures distinctes sur le dessus des pieds et une sangle qui les maintient en place. Les chaussures montent jusqu'à mi-mollet et sont surélevées par des petits talons.

Et ces bottes, sont-elles inspirées de Kamen Rider ?

Si elles n’ont pas été présentées officiellement comme une inspiration de l’univers de DBZ, la ressemblance est troublante. D'autant que ce ne sont pas là les premiers hommages de la marque de luxe dans ce domaine.

Le directeur artistique de la maison française ne s’en cache pas, il est fan de manga. En 2015, Nicolas Ghesquière s’inspirait de Ghost in the Shell, l’œuvre de Masamune Shirow, en réinterprétant la garde-robe de Motoko Kusanagi. La même année, Lightning, l’héroïne de Final Fantasy XIII, avait été choisi comme égérie pour une nouvelle campagne.

Lightning habillée en Vuitton.
Sélection de la rédaction
Populaires