Actualité

Au Japon, vous pouvez désormais louer des "gros"

La location de personne semble être un marché extrêmement porteur au Japon. Ces dernières années de nombreuses sociétés s’en sont fait leur spécialité. Louer un ami, un père, une sœur, un homme à tout faire ou à ne rien faire, et même une personne qui tentera l'amant de votre partenaire, faites votre choix. La proposition est diverse et extrêmement variée. Mais louer un gros, personne n’y avait pensé jusqu’à récemment. Cette nouvelle et intéressante offre de location de personne vient d’être lancée.

Notez que l'appellation « gros » vient de l'entreprise qui promet de satisfaire à cette envie. La société en question s’appelle Debucari (debu signifie « gras » et kariru « loyer »). Vous nous excuserez donc pour l’emploi du terme « gros » à outrance le long de cet article.

Pour être éligible à ce travail tout à fait honorable, il faut peser plus de 100 kilogrammes. Il est même possible de sélectionner un gros de classe supérieure de 125kgs ou de plus de 150kgs selon ses besoins.

Il faut aussi préciser que Debucari ne propose pas son personnel pour une quelconque escorte romantique ou un divertissement érotique. L'entreprise affiche fièrement son objectif qui est de promouvoir « la fin d'une époque où le fait d'être gros avait une image négative ». Debucari insiste sur le fait qu'il n'y a rien de péjoratif ou dégradant à cette initiative, au contraire, elle doit être considérée comme positive et valorisante. Et elle affirme même qu'au Japon, il faut de l'habileté pour atteindre un poids de plus de 100 kilogrammes.

Debucari est une émanation promotionnelle de la marque de vêtements pour hommes de grande taille Qzilla by M. Bliss.

Les personnes souffrant d'obésité sont rares au Japon. C’est une opportunité commerciale pour le créateur de la marque de trouver les collaborateurs adéquats alors qu’il désespère de trouver des mannequins grande taille pour ses projets. En 2017, il avait déjà fondé une agence de talents pour les personnes en surpoids.

Avec Debucari, les entreprises intéressées peuvent ainsi leur engager facilement des mannequins en surpoids pour les besoins d'une publicité ou pour promouvoir un régime.

Les particuliers peuvent également louer une personne "debu" si l’envie se présente, pour essayer des vêtements pour un ami en surpoids, ou pour vous faire vous sentir bien à côté de quelqu'un de plus gros que vous. Debucari suggère même quelques autres cas sur son site. « Je veux de l'aide pour manger un menu dans un restaurant. » « Je fais du cosplay et je veux que quelqu'un s'habille comme un personnage costaud de la série. » « Je veux que quelqu'un soit à mes côtés lorsque je prends une photo pour que je paraisse plus mince. » « J'ai un problème pour lequel je veux l'avis d'une personne lourde. » « Je veux que quelqu'un joue sur une balançoire avec moi. »

Les locations non commerciales sont facturées 2000 yens (15 euros environ) de l’heure, une bouchée de pain. Debucari reverserait la totalité des frais de location à la personne "debu". Une commission est tout de même facturée aux clients.

Les "debu" disponibles à la location dans plusieurs grandes villes japonaises, dont Tokyo, Osaka et Aichi, sont présentés sur le site.

Si vous êtes intéressés et si vous correspondez aux critères de sélection, Debucari rechercherait du personnel qualifié. Si vous êtes "debu" débutants tentez votre chance. On ne sait jamais. Si vous êtes motivé, majeur, que votre balance vous indique que vous pesez plus de 100 kilos et surtout si n’avez aucun problème à être étiquetées comme "gros" vous êtes les bienvenus.

Sélection de la rédaction
Populaires