# Solidaire
Architecture

Tokyo Apartment : la maison japonaise par Sou Fujimoto

Partagez

Sou Fujimoto est sûrement l'un des architectes japonais les plus médiatisés au monde. Il fait partie de cette génération qui ambitionne de redéfinir le regard que nous portons sur la nature de nos lieux de vie, en créant des expériences spatiales brouillant les frontières entre intérieur et extérieur.
Fujimoto est né et a grandi sur Hokkaido, dans un environnement offrant des vues magnifiques de la nature, un horizon lointain sans entraves visuelles. Lorsqu’il s'installe à Tokyo pour poursuivre ses études, loin de ses racines, il ressent, dans un premier temps, un certain malaise dans cette mégalopole très densément peuplée.

À Tokyo, il découvre que, malgré les apparences, il n'y a pas de démarcation bien définie entre la nature et l'homme. Incapable de distinguer clairement extérieurs et intérieurs, il prend, selon ses propos, une revanche sur la séparation établie entre les deux parties, caractéristique de l'architecture présente dans le rude désert d’Hokkaido. La ville lui a donné l'impression de vivre dans un vaste espace unique. En se promenant le long de la toile complexe de rues et de ruelles, on a le sentiment que sa maison et la ville sont vaguement liées, que les deux sont une sorte de prolongement d'une expérience spatiale similaire.

Nommé "Tokyo Apartment ", ce complexe d'appartements de petite taille, construit dans l’arrondissement d’Itabashi à Tokyo, vient de son idée de créer des logements qui symbolisent cette vision personnelle.

Avoir un client compréhensif et en accord avec sa vision est essentiel lors de la création d'un projet distinctif et inhabituel qui contraste de façon frappante avec le contexte environnant. Heureusement, le commanditaire se trouve être un producteur événementiel, le genre de personne en recherche permanente de découvertes et de nouvelles rencontres.

Ce processus expérimental de déconstruction et de restructuration, bâti sur un terrain d’une superficie de 83,14 m2, offre une surface habitable totale est de 180,70 m2. Le petit complexe se compose de quatre "appartements". Chacun d’eux est composé de deux ou trois unités indépendantes, reprenant la forme de simples modèles primitifs, communicant par des escaliers extérieurs et des échelles à l'intérieur.

Lorsque la conception de cet ensemble a été lancée, il n’était pas question de créer un simple espace locatif. Admirateur de Le Corbusier, Sou Fujimoto a pensé cet empilement d’unités individuelles comme un village vertical, offrant la possibilité aux locataires de vivre en famille, en tant que communauté.
Mais l’aménagement singulier et les formats de ces structures différents les uns des autres, disposés en quinconce, et qui au premier abord semblent disposés pêle-mêle, permettent de délimiter les zones de vie. Les abords sont tous différents, et les escaliers donnent le sentiment étrange de traverser une ville en relief.

Suggestion de la rédaction
Populaires

Suivez-nous