motorisé

La police d'une région japonaise présente ses nouveaux véhicules et ils sont sublimes

Les brigades autoroutières françaises vont délaisser leurs Megane 3 R.S. pour choisir la Seat Leon Cupra, les allemandes roulent désormais en Ford Mustang (après avoir longtemps été en Porsche), les équipes de police de la région de Tochigi au nord de Tokyo viennent elles aussi de changer de véhicules.

Après de longues années de bons et loyaux services, la Nissan GT-R tire sa révérence pour laisser la place à un autre fleuron de l'industrie automobile japonaise, la Lexus LC500. Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elles ont de l'allure. Une sacrée allure même.

Elles ont été présentées en grande pompe lors d'une cérémonie où la presse était invitée . Une manière de montrer les muscles et de prévenir ceux qui seraient tentés par un petit rodéo sur la route qu'ils n'auront aucune chance d’échapper aux forces de l'ordre.

Équipée d'un moteur V8 de 5 litres, 477 chevaux, d'une boite automatique de 10 vitesses, la Lexus LC500 coûte à partir de 14 millions de yens au Japon (115,000 euros).

Sélection de la rédaction