Revue de Web

Au Japon, il y a maintenant 100 plaques d'égout Pokémon et une carte pour les trouver toutes

Regarder ses pieds en marchant. Si en France, cette technique est la meilleure pour éviter de mettre les pieds dans une crotte de chien, au Japon, elle est parfaite pour dénicher toutes les fabuleuses plaques d'égouts qui sont aussi décoratives et non pas uniquement utilitaires et sécuritaires, disséminées aux quatre coins du pays...

A droite, une plaque que l'on peut trouver dans les rues d'Osaka et représentant le château de la ville. A droite, une plaque classique dans une rue française.

Il y a un an, l’initiative Pokémon Local Acts était lancée pour stimuler le tourisme et je cite "promouvoir les différentes localités du Japon en mettant en valeur leurs charmes bien connus et moins connus avec des activités et projets ludiques conçus pour faire mettre en avant le meilleur des préfectures et municipalités partenaires, et impliquant l'aide des ambassadeurs particuliers que sont les Satoshi Sacha du Bourg-Palette et ses amis, dont les caractéristiques correspondent à celles de leurs localités respectives".

Hokkaido, Iwate, Fukushima, Kagawa et bien d’autres préfectures ont eu droit à leurs Poké Futa (ポケふた), des couvercles de fonte à l’effigie des célèbres et célébrés monstres de poches tels Pikachu ou Évoli.

Sabelette et son cousin version Alola, ambassadeurs de la ville de Tottori posant devant leurs représentations.

Il y a quelques jours, les six dernières en date ont été installées au parc Serigaya, à Machida. DozoDomo vous en parlait sur twitter et Facebook.

Si ce sont là seulement les premières à être placées dans la région de Tokyo, il existe désormais 100 plaques d'égout Pokémon que les plus courageux pourront chasser.

Notez qu'il y a un site officiel avec l’emplacement de ces bouches d‘égouts. Et cerise sur le gâteau, ces sites touristiques sont aussi des Pokéstops pour Pokémon Go.

Revue de Web
Sélection de la rédaction