Mode

Au Japon, les vieux kimonos deviennent des baskets très chics

Au prix exorbitant que peut atteindre un kimono, parfois plus de 10,000 euros, la moindre tâche, le moindre accroc qu'il reçoit est perçu comme un petit drame par son propriétaire.

Lorsque le vêtement devient trop usé, il existe désormais une chance de lui offrir une seconde vie grâce à la société japonaise &Steady Reborn. Cette dernière récupère votre kimono abîmé et s'en sert pour créer avec son tissu des sneakers originales faites main. La ceinture (obi) peut également être recyclée.

Le processus de commande prend environ 2 mois et coûte tout de même la bagatelle de 45 000 yens, environ 360 euros.

Sélection de la rédaction