Anime

Pour ses 40 ans, "Juliette je t'aime" s'offre une série de timbres au Japon

Juliette je t'aime, Juliette je t'aime... à la pension des mimosas.

Popularisé par le Club Dorothée au début des années 90, Maison Ikkoku (le titre original de Juliette je t'aime en japonais) jouit encore d'une belle popularité au Japon, en partiulier chez ceux ayant connu la série lors de sa diffusion entre 1986 et 1988.

Le manga a été publié entre 1980 et 1987 et compilé en 15 volumes. Il est encore facilement trouvable chez les revendeurs comme BOOK・OFF au Japon.

Pour fêter le 40e anniversaire de la sortie du premier numéro, la Poste japonaise vient de présenter une collection de 10 timbres à l'effigie des personnages tous plus loufoques les uns que les autres que comportaient la série.

Parmi les autres goodies disponibles, des cartes postales, un calendrier et une pochette spécialement conçue pour ranger vos timbres de collection.

Pour les nostalgiques et les amateurs de belle musique, voici pour vous le générique français de la série animée composée, comme toutes les chansons de l'époque Club Dorothée par Gerard Salesses et interprétée par l’inénarrable Bernard Minet.

Et le générique original, qui sent bon l’âge d'or des idoles des années 80 au Japon.

Et puis parce que vous insistez, le générique de fin.

Et l'on se demande maintenant pourquoi à l’époque, ils ne se sont pas contentés de reprendre les musiques originales et de traduire les paroles en français...

Anime
Sélection de la rédaction