Cuisine

Fukujinzuke, le condiment japonais des sept divinités du bonheur

Personne ne le sait, mais le 29 juillet, c'est officiellement le jour du fukujinzuke au Japon (福神漬の日).

Le quoi ?

Si vous avez déjà mangé autre chose que des sushis ou des brochettes dans un restaurant japonais, notamment un curry, vous avez peut-être déjà croisé ce condiment réalisé essentiellement à base de daikon (radis blanc).

Le fukujinzuke est un condiment dans la cuisine japonaise, couramment utilisé avec le curry. Dans le fukujinzuke, les légumes tels que le daikon, l'aubergine, la racine de lotus et le concombre sont finement hachés, puis marinés dans une base parfumée à la sauce soja. Le résultat final a une texture croquante et une saveur un peu piquante et acidulée.

Le nom provient du conte des sept divinités du bonheur (七福神, Shichi Fukujin).

En hommage au nom, certaines variétés de fukujinzuke se composent de sept types de légumes différents, ajoutant des haricots blancs, du shiso, des champignons shiitake et/ou des graines de sésame aux quatre ingrédients principaux. La racine de lotus est parfois remplacée par la carotte tout aussi sucrée et croquante, et les variétés rouges ajoutent souvent de la betterave tranchée pour la couleur.

Cuisine
Sélection de la rédaction