Top

Top 10: Les plus beaux samouraïs de la fin de l'époque Edo

DozoDomo vous propose aujourd'hui de faire un tour dans le Japon des années 1860, durant la période appelée bakumatsu (1857-1863) et précédant de quelques années l'avènement de l'ère Meiji. Le site spécialisé sur cet époque, Bakumatsu Gaido a réalisé un classement des samouraïs les plus "ikemen" de ce temps. En japonais "ikemen" signifie "cool", "stylé", "beau gosse" ou simplement "bel homme".

Nous avons sélectionné les 10 premiers, mais si vous voulez découvrir ceux classés entre la 30ème et la 10ème place, rendez-vous sur le site de Bakumatsu Gaido.

10. Tokugawa Mochinaga

10-mochinaga_tokugawa_m
Bien que colorisé en sepia sur cette photo, on imagine que notre numéro 10 devait être habillé tout en brun ce jour-là. Il nous offre une pose très pensive. Peut-être repense-t-il à la tête qu'il a tranchée la veille...
katamori_matsudaira_m
Seulement 13ème du classement, Matsudaira Katamori est le jeune frère du numéro 10. Avec deux autres membres, ils faisaient partie de l'influent groupe des "4 frères Takasu".

9. Okudaira Masayuki

9masayuki_okudaira_m
Okudaira est connu pour ses belles mains. Apparemment, il en avait de très grandes, et cela vaut aussi pour les pieds. On appréciera également son superbe chignon.

8. Ogata Jojiro

8jojiro_ogata_m
Le père de Jojiro, le docteur Ogata Koan, est celui qui a importé la médecine occidentale au Japon alors que le pays était fermé aux étrangers. Son fils en tout cas nous offre sur cette photo un regard plutôt sévère.

7. Yamanouchi Sakuzaemon

7sakuzaemon_yamanouchi_m
Notre numéro 7 était du genre aventurier. Il était parti étudier en Russie, ce qui peut expliquer ce sourire un brin suffisant sur la photo.

6. Earnest Satow

6ernest_satow_m1
Le seul non-japonais de ce classement était anglais. Bien que n'étant pas samouraï, il a joué un rôle prépondérant dans les relations entre le Japon et le Royaume-Uni à la fin de la période Edo. Sans sa cravate, peut-être aurait-il pu prétendre à un meilleur classement dans ce Top.

5. Yamaoka Tesshu

5tesshu_yamaoka_m
A la fin de la période Edo, la majorité des samouraïs étaient devenus des bureaucrates et des courtiers, davantage que des combattants. Pas lui ! Tesshu est connu pour avoir fondé une école de sabre qui posa les fondements du kendo. Il était aussi réputé pour ingurgiter des quantités astronomiques d'alcool.

4. Mizuno Tadanori

4tadataka_mizuno_m
La quatrième place obtenue par Tadanori doit sûrement beaucoup à son regard perçant et sa coiffure impeccable.

3. Oda Nobuyoshi

3nobuyoshi_oda_m2
Le numéro 3 de ce classement ne devrait pas y figurer. En effet, il n'était pas samouraï mais dentiste, et la photo date de l'ère Meiji, suivant la période Edo. Cependant, les internautes japonais l'ont juger apte à figurer parmi les plus beaux samouraïs.

2. Shibusawa Heikuro

2heikuro_shibusawa_m
Heikuro a été adopté par Shibusawa Eiichi, le fondateur de la bourse de Tokyo. Son style, sa posture et son assurance lui assure une belle deuxième place.

1.  Yokoyama Tsunenori

1chikaratsunemori_yokoyama_m
Yokoyama et son air candide, ajouté au fait qu'il mourra jeune au combat, fait un très beau numéro un du classement des plus beaux samouraïs de la fin de l'époque Edo.

Et vous, qui auriez-vous mis en tête de ce Top ?

Top

Les 10 gestes masculins qui font craquer les Japonaises

Natsumi Ito
mardi 18 février 2020

Les 20 personnages les plus emblématiques du Japon selon les Japonais

Violaine Toth
vendredi 2 février 2018

Les 10 ramens les plus insolites de Tokyo

Natsumi Ito
jeudi 15 juin 2017

Top 15: Les lieux et activités préférés des touristes au Japon

Vincent Ricci
lundi 12 juin 2017
Sélection de la rédaction
46 préfectures

Kamakura, éblouissante sous un ciel de cerisiers en fleurs

Matsuri

Au cœur d'un matsuri de quartier à Tokyo

Photographie

La vie disparue des cités abandonnées de Fukushima

46 préfectures

Une journée à Hakone au pied du Mont Fuji