Chikurin-ji, au coeur de l'un des 88 temples du pèlerinage de Shikoku

samedi 26 novembre 2016 / par
navigatedown

L'Europe à Saint-Jacques-de-Compostelle, le Japon à Shikoku.

Le pèlerinage sur la plus petite des quatre grandes iles japonaises fait partie des plus célèbres que permet le bouddhisme. Il s'étend sur les quatre préfectures qui forment l'île (Kagawa, Tokushima, Kochi et Ehime) et comporte 88 temples à visiter.

A défaut de pouvoir tous vous les présenter aujourd'hui, nous vous invitons à nous suivre au numéro 31, le Chikurin-ji situé sur la montagne Godai (五台山) à Kōchi.

Chikurin-ji temple Shikoku_1
Chikurin-ji temple Shikoku_2

Sur toutes les routes de l'île et en toute saison, les pèlerins sont nombreux. On les reconnait à leur chapeau et leur bâton de marche. Si au 17e siècle, et jusqu'il y a peu, le pèlerinage s'effectuait uniquement à pied, de nos jours, les cars et les voitures sont autorisés pour le compléter.

Le Chikurin-ji est situé en pleine nature et fait partie des temples les plus connus du chemin des pèlerins. Il abrite notamment une impressionnante pagode à quatre étages et des jardins d'une beauté inouïe.

Chikurin-ji temple Shikoku_3
Chikurin-ji temple Shikoku_4
Chikurin-ji temple Shikoku_5
Chikurin-ji temple Shikoku_6

Les jardins, les voici. On pourrait d'ailleurs parler de sous-bois tant ils donnent l'impression d'être laissés en l'état. Ici, tout est recouvert de mousse et en cette fin d'été (nous avons visité le temple fin septembre), tout est vert. Cette partie située entre la partie basse et haute du temple passe pour être le plus bel endroit du site.

Pour accéder à la partie centrale du temple où trône le hon-dō, il faut monter un imposant escalier en pierre. A mesure que l'on se rapproche du sommet, on aperçoit de plus en plus l'impressionnante pagode.

Chikurin-ji temple Shikoku_7
Chikurin-ji temple Shikoku_9
Chikurin-ji temple Shikoku_29

Le Chikurin-ji n'est pas un très grand temple mais une magnifique ambiance y résonne. Une ambiance qui donne l'impression d'être loin de tout, en harmonie avec la nature.

Chikurin-ji temple Shikoku_10
Chikurin-ji temple Shikoku_12
Chikurin-ji temple Shikoku_11
Chikurin-ji temple Shikoku_14
Chikurin-ji temple Shikoku_15

Comme dans tous les temples du pays, de nombreux souvenirs sont vendus pour les pèlerins et les visiteurs occasionnels. 

Chikurin-ji temple Shikoku_13
Chikurin-ji temple Shikoku_16
Chikurin-ji temple Shikoku_17
Chikurin-ji temple Shikoku_18
Chikurin-ji temple Shikoku_19
Chikurin-ji temple Shikoku_20
Chikurin-ji temple Shikoku_21
Chikurin-ji temple Shikoku_22

Le clou du spectacle si l'on peut dire, on le trouve dans le pavillon d'accueil situé à l'entrée du temple. Moyennant un petit droit d'entrée de quelques centaines de yens, on a accès à l'intérieur d'un très joli bâtiment donnant sur un sublime petit étang à l'eau d'une couleur étonnante et aux massifs là aussi recouverts de mousse.

Chikurin-ji temple Shikoku_25
Chikurin-ji temple Shikoku_23
Chikurin-ji temple Shikoku_26
Chikurin-ji temple Shikoku_24

Le Chikurin-ji fait partie de ces endroits pour lesquels on aime le Japon. Ce genre de lieux qui nous fait dire, ça y'est je suis au Japon, il n'y a aucun doute. Une nature omniprésente, des traditions séculaires, de la spiritualité, et pour ceux que ça intéresse, des trésors et bien culturels importants comme de nombreuses statues parfois millénaires.

Assurément, un must pour tous les voyageurs de passage dans la région de Kōchi.

Chikurin-ji temple Shikoku_27