Grand Théâtre Konpira, le plus ancien théâtre de kabuki du Japon

mardi 1 novembre 2016 / par
navigatedown

En 1835, année de fondation du grand théâtre Konpira, l'Europe hésitait entre la république et la monarchie, jouait déjà des opéras et avait fini de bâtir des chateaux colossaux devenus depuis des sites touristiques de premier plan. Au Japon, on approchait de la fin de l'époque féodale et de l'enfermement du pays (sakoku, 鎖国), et on assistait à des représentations de kabuki.

Ce grand théâtre de 740 places dont il est question dans ce reportage, est le plus ancien du genre au Japon. Situé en contrebas du sanctuaire Kotohira-gū, ou Kompirasan (voir notre reportage), il est aujourd'hui un témoin majeur des arts de la scène du 19e siècle japonais.

Aujourd'hui connu sous le nom d'Ancien Grand Théâtre Konpira (旧金毘羅大芝居, Kyū Konpira Ōshibai) ou plus simplement Kanamaru-za, il donne plusieurs représentations par an et se visite les jours de relâche.

Kanamaru-za Kotohira_14Kanamaru-za Kotohira_13

Comme dans beaucoup d'endroits au Japon, on laisse ses chaussures à l'entrée, ou au "vestiaire". L'intérieur du théâtre est en effet habillé de bois et de tatamis qui seraient immédiatement endommagés s'ils étaient foulés par des chaussures sales.

Kanamaru-za Kotohira_16 Kanamaru-za Kotohira_12

Kanamaru-za Kotohira_6

Le théâtre n'a pas changé depuis son ouverture. En y pénétrant, on est tout de suite saisi par son authenticité. Chaque box a été conservé à l'identique, de même que les balcons situés de chaque côté et au fond de la salle.

Kanamaru-za Kotohira_7 Kanamaru-za Kotohira_5 Kanamaru-za Kotohira_4

Durant chaque intersaison, de menus travaux sont effectués pour garantir la sécurité des spectateurs, solidifier l'ensemble et redonner une seconde jeunesse à certaines de pièces de bois endommagées par le temps.

Kanamaru-za Kotohira_8Kanamaru-za Kotohira_11

La machinerie tient une place importante dans le kabuki. Ce qui fait l'originalité et une grande partie du succès de cet art théâtral, ce sont les mouvements de scènes, l'ouvertures de trappes d'où apparaissent ou disparaissent les personnages. Avant l'apparition de l'électricité, ces mouvement étaient opérés par des techniciens à la seule force des bras. La visite du Grand théâtre Konpira permet de découvrir cette salle des machines située juste sous la scène.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le kabuki, revoyez notre reportage réalisé au Kabuki-za de Tokyo.

Kanamaru-za Kotohira_10

Kanamaru-za Kotohira_16 Kanamaru-za Kotohira_3

Kanamaru-za Kotohira_18Kanamaru-za Kotohira_17Kanamaru-za Kotohira_2

Site internet du théâtre