• L'anatomie humaine d'après les estampes japonaises du 19e siècle

    jeudi 11 août 2016 / Charlotte Meyer

    L'art pictural japonais semble avoir atteint son apogée au cours du 19e siècle. C'est du moins de cette période dont a conservé le plus d'oeuvres devenues avec le temps de véritables classiques. Les estampes de Hokusai et Hiroshige et leurs différentes vues du Mont Fuji sont connues dans le monde entier et sont régulièrement l'objet de grandes expositions.

    Mais les estampes, ou ukiyo-e en japonais, ce ne sont pas seulement des paysages, des ponts, ou bien encore des images érotiques. On trouvait déjà à l'époque des estampes "médicales", décrivant avec plus ou moins de justesse l'anatomie humaine, et plus particulièrement les organes internes.

    Plus d'un siècle avant le dessin animé "Il était une fois la vie" et ses globules rouges qui parlent, Utagawa Kunisada ou encore Utagawa Kuniteru s'intéressaient aux processus de digestion des liquides et des solides dans l'organisme ou bien même à la grossesse. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'ils imaginaient toute une population chargée de ces tâches dans notre corps, à en croire les nombreux personnages dessinés.

    estampe japonaise anatomie humaine_5estampe japonaise anatomie humaine_4estampe japonaise anatomie humaine_3estampe japonaise anatomie humaine_2estampe japonaise anatomie humaine_1