# Partenaire particulier
Actualité

A Tokyo, le parc Ueno accueille deux plaques d'égout Pokémon

Partagez

Le parc Ueno de Tokyo est l'un des plus grands attraits du « centre » de Tokyo. En plus d’être l'un des plus beaux poumons de la mégalopole, avec ses sentiers ombragés bordés de cerisiers en fleurs et de son magnifique étang de lotus, le parc abrite plusieurs musées et même un zoo. Une attraction supplémentaire augmente encore l’attrait de ce lieu touristique. Deux Pokefuta, ces plaques d’égouts aux couleurs des monstres les plus célèbres de la planète, viennent d'êtres posés.

Ce sont les toutes premières plaques d'égout Pokémon, à être installées dans le centre de Tokyo, dans l’un des 23 quartiers centraux de Tokyo. Les autres se trouvent en périphérie.

Les deux Pokefuta ont été placées autour du Musée national de la nature et des sciences de Tokyo, dans des zones accessibles sans ticket. Vous n’aurez pas besoin d’un billet d’entrée au musée pour les photographier.

Le duo Ptyranidur et Okéoké se trouve non loin de la statue réplique grandeur nature du rorqual bleu du musée. Disposition approprié, puisque le musée possède une impressionnante collection de fossiles de dinosaures.

La plaque gravée des Pokémon mettant en vedette Balbuto et Archéomire est aussi placée devant l'entrée principale du musée dont la vaste collection d'antiquités artistiques comprend des dogū, ces statuettes énigmatiques en terre cuite de la fin de la période Jōmon, qui ont inspiré la creation du pokemon Balbuto.

Au total, 169 Pokefutas sont disséminés à travers tout le japon. 12 dans l’agglomération de Tokyo, 9 à Ibusuki, dans la préfecture de Kagoshima, 13 dans la préfecture d'Iwate, 17 dans la préfecture de Kagawa, 35 dans la p préfecture de Miyagi, 1 dans celle de Kanagawa, 19 à Hokkaido, 19 dans la préfecture de Tottori, 9 dans la préfecture de Fukushima, 2 dans la préfecture de Shiga, 17 dans la préfecture de Miyazaki, 4 dans la préfecture de Niigata, 5 dans la préfecture de Nara, 2 dans celle d'Aomori, et enfin 5 à Kyoto.

Les Pokefuta étant des installations permanentes, vous avez tout votre temps pour aller les trouver. Pourquoi pas au printemps prochain durant la saison des Sakura. Le parc d’Ueno étant à cette époque une visite incontournable. Vous en profiterez pour aller visiter le Musée national de la nature et des sciences de Tokyo.

Suggestion de la rédaction
# Partenaire particulier
Populaires

Suivez-nous