Partenaire particulier
Technologie

Une rare machine à écrire Toshiba des années 1950 fonctionnant avec un index trilingue et des milliers de caractères

Présentée sur la chaine YouTube d’un collectionneur spécialisé dans les machines à écrire (Oui ça existe apparemment), cette machine signée Toshiba est capable d’imprimer en japonais, chinois et latin.

Cette machine à écrire mécanique possède un cylindre extrêmement imposant pour caser l’index de caractères typographiques contenant des milliers de symboles. Selon le collectionneur, les caractères de l'appareil trilingue sont ordonnés de la même manière que dans un dictionnaire japonais.

Développée pour l’armée Japonaise pendant la seconde guerre mondiale et adoptée par de nombreuses entreprises pendant la reconstruction du pays, la machine ne possède qu’une seule touche. 630 caractères Kanji sont installés sur différentes rangées. Il faut tourner le rouleau pour sélectionner le bon caractère et activer le marteau. 

Extrêmement rare, elles n’ont été produites que quelques années, entre les années 40 et jusqu’en 1954. La marque nippone commercialisera ensuite des produits avec des claviers occidentaux avec seulement quelques caractères Kana.

Sélection de la rédaction
Affiliation
Populaires