Restez vigilant
Actualité

Faire du Japon du XXIe siècle une société multiculturelle et diversifiée, le projet polémique du ministre des affaires étrangères japonais

Le ministre des affaires étrangères du Japon, Toshimitsu Motegi

C'est ce qu'on appelle jeter un pavé dans la mare. Un pavé d'autant plus énorme qu'il provient du ministre des affaires étrangères du Japon, un pays où le parti conservateur tient le pouvoir quasiment sans discontinuation depuis la fin de la guerre.

Toshimitsu Motegi occupe le poste de chef de la diplomatie nippone depuis un peu plus d'un an. Lors d'une interview, il a confié vouloir faire du Japon du XXIe siècle une société multiculturelle et diversifiée et donner le droit de vote, pour les élections locales, aux étrangers bénéficiant du statut de résident permanent.

A peine ces quelques mots prononcés, les réseaux sociaux se sont enflammés. Si le dessein politique derrière ce projet est évident, attirer plus de contribuables pour payer les retraites, de nombreux commentateurs voient cette proposition d'un mauvais oeil et craignent que le Japon perde son identité. Un débat véritablement dans l'air du temps et sur lequel le Japon semble décider à se pencher.

Sélection de la rédaction
Affiliation
Populaires