Actualité

L'industrie de pointe japonaise se mobilise pour enrayer l’épidémie

Le monde n'en a pas terminé avec la pandémie de COVID-19. Le Japon, jusqu’alors relativement épargné, connait depuis quelques jours une résurgence de nouvelles infections, et un récent sondage indique qu'une large partie de la population souhaite que la lutte contre la maladie devienne la priorité du gouvernement.

L'industrie du pays toute entière est désormais mise à contribution pour faire face à cette crise sans précédent. Les fabricants japonais préparent en effet la production de visières de protection et de masques en utilisant des technologies de pointe dans le but de freiner la propagation de l’épidémie.

Sharp Corp. a commencé à produire des visières de protection avec peu de reflet et de buée sur la surface, en utilisant sa technologie originale pour fabriquer des panneaux d'affichage à cristaux liquides pour téléviseurs et smartphones.

Le fabricant d'appareils électriques et de panneaux a déclaré que sa technologie unique pour mettre de minuscules protubérances à la surface des visières, fabriquées dans son usine dans l'ouest du Japon, réduit largement la réflexion de la lumière et empêche la formation de buée lors de l'expiration, assurant une visibilité claire pour un long moment.

La société utilise également des montures en titane léger fabriquées à Sabae dans le centre du Japon - une ville célèbre pour la production de montures de lunettes haut de gamme - dans le but de réduire la fatigue et le stress des utilisateurs.

Sharp commencera à vendre des produits sur son site web le 30 novembre, en espérant qu'ils aident à protéger les travailleurs de la santé et ceux du secteur des services contre les infections virales.

Le prix du produit est de 8 980 yens (72,5€), tandis qu'une version à faible coût utilisant du polycarbonate pour son cadre est déjà en vente et au prix de 1 980 yens.

Pendant ce temps, une équipe de personnes d'une institution médicale nationale, d'un fabricant de climatiseurs et d'autres entreprises de l'ouest du Japon développe des masques médicaux réutilisables avec un plan pour les produire en masse au Japon dès janvier, alors que les hôpitaux et cliniques japonais dépendent largement des importations dans ce secteur.

Dans le cadre du projet dirigé par le Centre national cérébral et cardiovasculaire d'Osaka, l'équipe prévoit de fabriquer des masques N95 hautement protecteurs avec un filtre interchangeable pour répondre à une éventuelle forte demande une fois qu'une résurgence des infections virales se produit en hiver.

Le fabricant de climatiseurs Daikin Industries Ltd. fournit sa technologie de pointe pour les filtres interchangeables, tandis que le fabricant de dispositifs médicaux Nipro Corp. gère l'ensemble des activités de production et de vente.

Sélection de la rédaction