Jeu vidéo

La Nintendo Game & Watch : Super Mario Bros est sortie. A réserver aux collectionneurs nostalgiques

Nous sommes le vendredi 13 novembre 2020. Sony et Microsoft se battent à coup d’annonces fracassantes et font miroiter monts et merveilles afin d’attirer les joueurs vers leur nouvelle console respective. Les machines sont prometteuses et les perspectives alléchantes.

Pendant ce temps, dans un autre monde, Nintendo vient de livrer… une horloge qui permet occasionnellement de jouer à Super Mario Bros.

Présentée en même temps qu’une flopée de jeux et jouets hétéroclites pour célébrer les 35 bougies du jeu Super Mario Bros., la dernière-née des Game & Watch est enfin arrivée.

En termes de fonctionnalités, l'appareil est incroyablement simple. Tout ce qui a été annoncé est présent. Elle inclut les grands classiques Super Mario Bros, Super Mario Bros: The Lost Levels, le « véritable » Super Mario Bros 2, cette suite diabolique qui remixe le premier jeu avec des fonctionnalités sournoises comme les champignons tueurs, et pour finir, il est possible de s’amuser perdre toute sa patience avec l'antique jeu de jonglage en noir et blanc Ball (version Mario).

Sur la console, descendante des précurseurs de la Game Boy et de la DS et qui arbore une jolie robe rouge et dorée que de nombreuse machine de la marque ont déjà connue, vous trouverez la célèbre croix directionnelle et des boutons A, B, un bouton pour la sélection des jeux, un bouton pour accéder au mode horloge qui affichera 35 animations différentes, avec des décors changeants au rythme de la journée, mettant en scène des amis et les ennemis bien connus de Mario. Un dernier bouton permet de paramétrer le son ou la luminosité. Sur le coté gauche, un haut-parleur de bonne facture compte tenu de sa taille.

Sur le côté droit, un bouton pour mettre la bête en veille et la prise USB-C pour la recharger via le câble inclus. Fini les piles des Game & Watch "originales" avec le cache que tout le monde perdait. L'autonomie de la batterie est de 8h, il faut environ 3h30 pour le rechargement complet. L’adaptateur secteur n’est évidemment pas fourni.

Les composants de la machine sont de qualité. L'écran est très lumineux.
La sélection des jeux se fait avec un bouton dédié.

Si de nombreuses fonctionnalités ont été ajoutées pour moderniser l’expérience de jeu, tel que la possibilité de mettre en pause une partie et d’y revenir plus tard, il existe de meilleurs, plus pratique et moins coûteux moyens de jouer à ces antédiluviennes itérations de Super Mario. Sur switch, elles sont disponibles avec l’abonnement Nintendo Online.

Sympathique fonction cachée. En maintenant le bouton A, il est possible de débloquer un petit clip en anglais pour apprendre à dessiner Mario.

Tout ça pour dire quoi ?

Cet objet est d’une utilité toute relative et peu évidente… mais reste un indispensable pour les nostalgiques qui ont 50 euros à jeter par la fenêtre et les collectionneurs désirant ajouter un objet exclusif à leur collection. Attention la console n’est disponible qu’en quantité limitée. Nintendo garanti l'approvisionnement jusqu'au 31 mars 2021 environ.

Je l’ai allumé, j’ai terminé le premier niveau de SMB que j’ai dû faire un million de fois dans ma vie, emprunté le raccourci dans le tableau suivant qui permet d’arriver directement au quatrième monde, j’ai fait le tour des fonctionnalités et je l’ai éteinte. Elle va traîner sur mon bureau, prendre la poussière comme ses deux lointaines cousines NES et SNES Mini.

Je n’en ai absolument pas besoin, mais je l’ai voulue, absolument voulue. Je l’ai. Je la garde.

Acheté par le rédacteur
Chaque produit est sélectionné en toute indépendance par l’équipe DozoDomo.
Nous nous efforçons de conserver les informations et les données, à jour. Les offres mentionnées peuvent expirer et les prix sont susceptibles d’évoluer.
Notez que si vous achetez quelque chose à partir d’un lien publié dans l’article, DozoDomo peut récupérer une commission. Pour vous, rien ne change, les prix sont les mêmes mais vous soutenez DozoDomo.
Consultez notre déclaration d’éthique.
Sélection de la rédaction