Art

L’étonnant art de la découpe de feuilles d'arbres d'un artiste japonais

la scène de l'arrêt de bus de Totoro avec des grenouilles

Si le kirigami est l’art de couper le papier alors comment nommer le travail de ce mystérieux artiste japonais qui se fait appeler « Lito Leaf ». D’ailleurs avant de commencer à se faire une petite place sur les réseaux sociaux avec son minutieux exercice entrepris sur les feuilles d’arbres, il faisait lui-même dans la découpe de papier.

Se réunir est un début, rester ensemble est un progrès, travailler ensemble est la réussite.
Clin d'œil de la scène culte d'E.T
Un Sanctuaire Inari avec une Kōyō (Feuille rouge)
Pauvre Chopper...

Les compositions, détaillées, soignées, sont souvent de belles références à certains pans de la culture populaire japonaise ou américaine. D’autres révèlent de merveilleux petits mondes à part entière peuplés de petits animaux vacants à leurs occupations.

Inutile de vous dire que ces modestes œuvres nécessitent non seulement une maîtrise rigoureuse d’une pointe affûtée mais aussi une importante application et une patience a toute épreuve. Une découpe ratée et il faut recommencer avec une nouvelle feuille. À ce propos, l'artiste avoue que c’est un excellent moyen pour lui de faire face à son trouble du déficit de l'attention. Son implication à créer ces petits univers lui permet de se concentrer. Il aime tellement cette pratique qu'il essaie de le faire tous les jours.

Retrouvez sur ses comptes Instagram et Twitter, des tonnes d’autres scènes toutes plus réussies les unes les autres. Suivez de près son travail, notre artiste n’a pas l’intention de s’arrêter de sitôt.

Sélection de la rédaction