Actualité

Un musée de la catastrophe nucléaire de Fukushima a ouvert au Japon

@FromKibitan

Cela fait bientôt 10 ans que la catastrophe de Fukushima a eu lieu. 10 ans déjà et pourtant, ce 11 mars 2011 est encore dans toutes les têtes de ceux et celles qui l'ont vécu à Tokyo ou dans les régions plus au nord au Japon.

Dimanche dernier, un musée qui archive et expose des objets liés à la catastrophe a ouvert dans la ville du nord-est du Japon qui abrite la centrale électrique sinistrée. Le but de l'établissement, conserver les souvenirs et transmettre des leçons aux générations futures.

Situé dans la ville de Futaba, une zone qui était interdite d’accès jusqu'en mars de cette année en raison des niveaux de rayonnement élevés, le musée présente environ 200 objets liés à la pire catastrophe nucléaire du monde depuis l'accident de Tchernobyl en 1986.

Lors de la cérémonie d'ouverture, le directeur du musée Noboru Takamura a déclaré: "Cela fait déjà neuf ans et demi depuis l'accident. Nous aimerions que les visiteurs voient comment Fukushima s'est remise de la catastrophe nucléaire."

Si l'ouverture du musée a été saluée dans les médias japonais, de nombreuses voix se sont élevées pour critiquer son contenu, un peu trop lisse. Certains soulignent en effet que les échecs du gouvernement et de Tokyo Electric Power Company Holdings Inc. face à une crise, il est vrai sans précédent, sont passés sous silence.

Sélection de la rédaction