Actualité

Le géant de l'électronique japonais Fujitsu annonce que 50% de ses employés travailleront de chez eux d'ici 2023

La pandémie actuelle aura décidément des répercussions dans tous les secteurs. Depuis le debut de la crise sanitaire fin janvier an Chine, et un peu plus tard en Occident, plusieurs mots ont fait ou refait leur apparition dans notre quotidien. On pense bien entendu à chloroquine, confinement et télétravail.

Au Japon, pays traditionnellement réfractaire à laisser une quelconque autonomie à ses travailleurs, le télétravail a peiné à s'imposer mais les choses pourraient bientôt changer.

Fujitsu a annoncé lundi une campagne ambitieuse pour redéfinir les styles de travail de ses employés au Japon. Une démarche qui s'inscrit dans une dynamique amorcée par d'autres géants du secteur comme Sony, Hitachi et Toshiba,

Fujitsu prévoit de considérablement réduire son utilisation des espaces de bureaux pour réduire son empreinte actuelle de 50% d'ici la fin de l'exercice 2022, en introduisant un système de hot desk où les employés ne sont pas affectés à un bureau fixe. L'entreprise souhaite passer de la pratique conventionnelle de travailler d'un bureau fixe vers un système transparent qui permettra aux employés de choisir librement l'endroit où ils veulent travailler, y compris à partir de la maison, ou des bureaux satellites, selon le type de travail qu'ils effectuent.

Environ 80,000 employés du groupe Fujitsu basés au Japon commenceront principalement à travailler à distance pour parvenir à un style de travail qui leur permettra d'utiliser de manière flexible leur temps en fonction du contenu de leur travail, de leurs rôles commerciaux et de leur style de vie. Fujitsu prévoit que cela améliorera non seulement la productivité mais marquera également un changement fondamental par rapport au concept rigide et traditionnel de navettage conduisant à un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée.

Fujitsu s'efforcera aussi de réaliser un nouveau style de gestion basé sur l'autonomie et la confiance des employés afin de maximiser les performances de l'équipe et d'améliorer la productivité.

Des belles paroles qui si elles ne restent pas lettre morte risquent de fondamentalement transformer la société japonaise.

Actualité
Sélection de la rédaction