Actualité

Seulement 1700 voyageurs étrangers se sont rendus au Japon en mai

Partagez

Le château de Kōchi

Le Japon a accueilli environ 1 700 voyageurs étrangers en mai, un creux historique pour le deuxième mois consécutif, au milieu de la pandémie de coronavirus, ont révélé mercredi les données du gouvernement.

Le nombre, en baisse de 99,9% par rapport à l'année précédente et par rapport à 2 900 en avril, est le plus bas depuis 1964, lorsque le gouvernement a commencé à compiler de telles statistiques, selon l'Agence japonaise du tourisme.

Il s'agit de la huitième baisse mensuelle consécutive, des restrictions de voyage ayant été imposées à l'échelle mondiale au milieu de la propagation du virus.

Avec des cas d'infections à coronavirus dépassant les 8 millions dans le monde, selon l'Université Johns Hopkins, il devrait s'écouler un certain temps avant que les voyageurs puissent revenir.

Alors que l'administration du Premier ministre Shinzo Abe envisage d'assouplir partiellement les restrictions d'entrée, elle se concentre désormais sur la stimulation du tourisme intérieur par les résidents japonais grâce à de généreuses subventions.

Suggestion de la rédaction
Populaires

Suivez-nous