Actualité

Une pastèque vendue près de 2,000 euros aux enchères au Japon

Partagez

hyoki.jp

Une pastèque haut de gamme à croûte vert foncé cultivée à Hokkaido, dans le nord du Japon, a rapporté 220 000 yens (1826 euros) lundi lors de la première vente aux enchères de l'année, soit moins du tiers du prix record de l'année dernière.

Les commissaires-priseurs ont commencé à lancer des appels d'offres pour les pastèques Densuke haut de gamme à 6 h 50 dans un marché de produits frais à Asahikawa. Au total, 71 pastèques ont été vendues.

"La nouvelle épidémie de coronavirus a eu un impact important (sur le prix), et la chute était prévisible", a déclaré un responsable du marché.

Le prix le plus élevé payé pour la pastèque, un produit emblématique de la ville de Toma, lors de la vente aux enchères de l'an dernier était de 750 000 yens (6227 euros).

Le vainqueur de la plus haute enchère cette année est une dirigeante d'une entreprise de commerce électronique locale âgée de 38 ans.

"J'ai participé pour montrer mon soutien aux agriculteurs", a déclaré la jeune femme.

©hyoki.jp

Une paire de melons Yubari, un autre fruit haut de gamme d'Hokkaido, s'est vendue 120 000 yens lors de la première vente aux enchères de la saison fin mai, soit seulement 2,4% du prix de la vente aux enchères de l'année dernière.

Les fruits de première qualité et autres aliments de luxe se vendent souvent à des prix très élevés lors des premières enchères au Japon, les acheteurs - souvent des restaurants - utilisant leurs "victoires" à des fins promotionnelles.

Suggestion de la rédaction
Populaires

Suivez-nous