Loisir

Ikebana, la voie des fleurs depuis des siècles au Japon

La plupart d'entre vous a déjà entendu parler de l'ikebana, ce loisir japonais qui consiste à faire des arrangements floraux.

Ikebana signifie littéralement la "voie des fleurs" ou encore "l'art de faire vivre les fleurs". Tout un programme.

Pour sûr, c'est moins "fun" que le karaoke ou les game centers. A ce titre, on pourrait légitimement imaginer que ses adeptes sont de vieilles femmes bossues, impotentes, qui y passent tout leur après-midi car au Japon, il n'existe ni Derrick ni Des chiffres et des lettres pour passer le temps, mais au contraire, beaucoup de jeunes gens, aussi bien filles que garçons s'y intéressent.

A la différence de l'arrangement floral tel qu'on le connaît en Occident, le style ikebana est plus épuré, plus linéaire. On peut ajouter aussi qu'il n'est pas nécessaire d'assembler beaucoup de fleurs pour obtenir un résultat satisfaisant.

Au même titre que la calligraphie ou la cérémonie du thé, l'ikebana fait partie des cinq arts traditionnels japonais et a longtemps été étudié par les jeunes femmes dans le but de se marier. De nos jours, il reste pratiqué par les japonais qui souhaitent découvrir ou redécouvrir les traditions de leur pays. Régulièrement, des expositions se tiennent dans des temples mais aussi dans des lieux plus insolites comme le métro ou les entrées de grands centres commerciaux.

Une citation résume l'état d'esprit de l'ikebana : « Dans l’ikebana la théorie n’est pas tout. L’ikebana c’est surtout savoir observer les plantes et savoir les approcher. À leur contact une conversation intime se noue. L’ikebana enseigne ce langage et permet à chacun de devenir artiste avec une branche. »

Sélection de la rédaction