Itinéraire

Naeba, le ski à moins de 2 heures de Tokyo

Alors que démarrent les Jeux Olympiques de PyeongChang, nous sommes allés passer deux jours à la montagne dans la station de Naeba. Située dans la préfecture de Niigata, le site est accessible en moins de deux heures depuis la gare de Tokyo, ce qui est en fait une destination privilégiée des amateurs de ski.

  • 12:40

    Départ de la gare de Tokyo

    Pour se rendre à Naeba, il faut prendre un Shinkansen en direction de Niigata et descendre 1h20 plus tard à la station d'Echigo-Yuzawa. Prix du ticket aller/retour, 2 x 6150 yens soit 12300 (92 euros).

    naeba prince hotel station ski japon_1

    Pour l’occasion, nous avons pu monter pour la première fois dans un Shinkansen à deux niveaux, le Toki (とき, Ibis).

    Si le trajet en lui-même n’a rien d’exceptionnel en matière de paysages traversés, les dix dernières minutes sont constituées d’un ensemble de longs tunnels qui marquent brutalement un changement de relief et de climat. On le remarque instantanément grâce à la neige, très présente dès lors qu’on se rapproche de l’arrivée.

  • 14:00

    Arrivée à Echigo-Yuzawa et navette pour Naeba

    naeba prince hotel station ski japon_4

    En ce 8 février, la différence de température entre Tokyo et Echigo-Yuzawa est de 12 degrés, le thermomètre de la gare affichant -4. Cette différence, on la sent dès la sortie du train et dans les couloirs de la gare. En prenant la sortie Est, on trouve un ensemble de cars qui attendent les voyageurs pour les amener jusqu’à leur hôtel. Pour ce séjour, nous serons logés au Prince Hotel de Naeba, propriété de la compagnie Seibu (comme les chemins de fer), elle-même propriétaire de la station de ski.

    La route jusque Naeba est belle et on est agréablement surpris par le niveau d’enneigement. 2m40 sont d’ailleurs annoncés sur les pistes.

  • 14h50

    Arrivée à Naeba

    1299 chambres, 20 restaurants, le Prince Hotel de Naeba n'est pas pour rien l'un des resorts préférés des fondus de sports d'hiver au Japon.

    naeba prince hotel station ski japon_17

    L’hôtel se constitue de 6 bâtiments sans aucune cohérence. Le bâtiment original s’étant rapidement révélé trop petit devant le succès de la station à sa création en 1961, 5 autres se sont greffés sans aucune harmonie ni charme particulier. Si l’aspect extérieur des plus anciens édifices peut faire craindre le pire, il n’en est rien des chambres qui répondent parfaitement aux standards de confort et de propreté de l’hôtellerie japonaise.

    Ci-dessous, la vue depuis la fenêtre de notre chambre.

  • 15:15

    SKI !!!

    Le sac sitôt posé dans la chambre, on est déjà ressorti et le matériel loué (vêtements et skis). A 15h15, direction les pistes.

    naeba prince hotel station ski japon_10

    Les nuages de l’après-midi rendent la visibilité moyenne mais rien ne nous empêchera de skier car la station est ouverte en nocturne jusque 20h30.

    En ce premier jour, nous ne nous aventurerons pas très loin. Nous voulons surtout voir si la neige est si bonne qu’on nous le dit. Sur ce point, pas de discussion possible, elle est excellente.

  • 17:30

    Bain et repas

    L’hôtel est équipé de deux grands bains (onsen), un extérieur et un autre intérieur. Vous ne verrez pas de photos mais vous pouvez nous croire, se délaisser dans ses eaux chaudes fait un bien fou.

    Pour le repas, et comme nous le précisions un peu plus haut, pas moins de 20 restaurants sont ouverts dans l’enceinte même de l’établissement. En outre, de nombreuses boutiques de ski et de souvenirs, une pharmacie et une épicerie sont installées dans le resort.

    Pour ce dîner, nous avons choisi le Yukiguni qui prépare des spécialités japonaises, notamment de l’unagi.

    Pour la suite de la soirée, on ne va pas se mentir, il n’y a rien à faire. Ici, on n’est pas au Club Med, donc pas de spectacle, pas de grand bar ni d’animation particulière, c’est la tristesse absolue. Resultat, il est 20h, nous sommes dans notre chambre… et on y restera jusqu’au lendemain matin 7h30.

  • Jour 2, 8:00

    Après un petit-déjeuner copieux dans l'un des nombreux restaurants ouverts tôt le matin, nous sommes décidés à bien profiter de cette dernière matinée sur place. On va rapidement se rendre compte que le domaine skiable, aussi agréable soit-il, n'est pas très grand.

    naeba prince hotel station ski japon_15

    Naeba, comme toutes les stations de ski au Japon, c’est le paradis des snowboarders. On estime à 80% le ratio snowboard/ski, avec une quasi exclusivité pour la planche chez les jeunes.

    Avec 1,96 km2, Naeba souffre de la comparaison avec ses homologues européens. A titre d’exemple, l’Alpe d’Huez s’étend sur 236 km2. La pente maximale à Naeba est de 32°, la plus longue distance skibale est de 4,0 km et la chute verticale est de 889 m.

    En plus du domaine skiable de Naeba (deux télécabines, 33 téléskis), une troisième télécabine, Dragondola, relie la station au domaine skiable de Tashiro, qui à son tour se connecte à Mitsumata et à Kagura.

  • Matinée

    De l'ouverture des pistes à 8h30 jusque midi, nous allons arpenter la station en long et en large et profiter d'un magnifique ciel bleu et de pistes baignées de soleil et à la neige exceptionnelle.

    naeba prince hotel station ski japon_8
    La station est plutôt orientée vers une clientèle jeune et de touristes étrangers, chinois en majorité. Nous n’avons croisé qu’une petite dizaine de touristes occidentaux. Aussi, et bien que de nombreuses activités et cours soient proposés pour les enfants, d’autres stations, notamment à Nagano, se prêteront davantage à un séjour en famille selon nous.

    Parmi les Japonais présents ce jour, nombreux sont ceux qui ne passaient pas la nuit dans l’hôtel mais faisaient l’aller-retour depuis Tokyo ou d’autres villes de la région. Comme nous le mentionnions précédemment, le site n’est pas grand, cependant, les skieurs débutants comme confirmés s’en satisferont pour un court séjour de 2 ou 3 nuits.

    Et puis, si vous aimez la J-Pop, vous ne serez pas déçus, la station en diffuse toute la journée sur les pistes.

    Pas forcément la station la plus sportive, ni la plus belle, sa proximité avec Tokyo distante de 190 kilomètres seulement, fait cependant de Naeba l’une des stations, si ce n’est LA station la plus prisée de la région. Et en outre, l’été, la station abrite le Fuji Rock, le plus grand festival extérieur de musique du Japon, devant plus de 100,000 spectateurs.

    naeba prince hotel station ski japon_9