Naoto Inti Raymi

Koi suru kisetsu

恋する季節

A la troisième place du classement des chansons japonaises les plus téléchargées en 2013, on retrouve le chanteur Naoto Inti Raymi. Né Naoto Nakamura en 1979, il tire son pseudonyme de la langue inca Quechua où Inti Raymi signifie "festival du soleil".

Sa chanson "Koi suru kisestu" (la saison pour tomber amoureux) est vraiment dans l'ère du temps de la J-Pop moderne. Un titre qui met immédiatement de bonne humeur. Regardez son clip très frais !