Iwata Misaki

Moshimo watashi ga sora ni sundeitara

Vous avez toujours entendu parler de enka sans jamais savoir de quoi il s'agissait ?
Le enka était le style de chanson à la mode au Japon durant l'ère Shōwa, c'est à dire celle où régnait l'Empereur précédent (Hirohito de son vivant, Shōwa après sa mort). Pour les non initiés, les mélodies de enka peuvent donner l'impression d'être toujours identiques. Si ce n'est pas vraiment le cas pour la musique, en revanche les paroles tournent toujours autour des mêmes thèmes à savoir les chagrins d'amour et le village ou la ville où l'on a grandit.

Aujourd'hui, il reste encore quelques stars du genre, mais l'heure est tout de même, vous vous en doutez bien, à un autre style de musique façon Johnny's ou AKB.

Et bien, aussi surprenant que cela puisse paraître, c'est à une membre du groupe le plus populaire de l'histoire contemporaine, les AKB48, que l'on doit le retour du enka au sommet des classements des meilleures ventes de disque. Misaki Iwasa est née en 1995 et a toujours aimé ce style de chanson.

Elle vient de sortir son deuxième single, "Moshimo watashi ga sora ni sundeitara" ("si je vivais dans le ciel"), une très jolie complainte façon enka donc, qui, agrémentée d'un joli clip, vous fera voyager l'espace de 4 minutes, vers le Japon du siècle dernier.